Libération de Marseille : un vent de progrès social

dimanche 2 janvier 2011
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 100%

Article « CNRS le journal »

Libération de Marseille : un vent de progrès social

29 août 1944. Au lendemain de la Libération de Marseille, au sortir des combats, les ouvriers relancent sans attendre les ateliers tandis que l’épuration met en fuite les patrons accusés de collaboration. Des usines « sans têtes » produisent à tout va, animées par le désir de relever la Nation. Et on créé, pour les diriger, des comités de gestion.

Nommé Commissaire régional de la République par de Gaulle, Raymond Aubrac, figure mythique de la résistance, va donner à quinze grandes entreprises marseillaises1 les moyens de perpétuer cet élan. Comment ? « En appliquant une mesure propre à l’état de guerre : la réquisition », explique Robert Mencherini, enseignant-chercheur à la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence2, qui a minutieusement étudié l’événement3. « Dans le Sud de la France, nombreuses étaient les entreprises placées sous contrôle de l’État et gérées par un comité auquel participaient les ouvriers. Mais ce qui fait des réquisitions de Marseille une expérience unique, c’est que quinze mille ouvriers furent concernés et ce, pendant de trois ans. » Une organisation du travail inédite que le chercheur a mis en valeur dans un précieux documentaire4.

Au cœur du film, les Aciéries du Nord : « leur directeur, nommé avec l’aval de la CGT5 et des ouvriers, était assisté d’un comité consultatif de gestion. Symbole démocratique, ce conseil était composé de représentants du personnel – un ingénieur, un technicien, un ouvrier – et de représentants des actionnaires6. » Et tous s’en portent bien : les ouvriers, qui voient leur salaire et leur travail s’améliorer, augmentent spontanément les cadences. L’entreprise est largement bénéficiaire7. On investit les bénéfices dans des logements sociaux, on construit un centre culturel, on crée les premiers CE, etc...

Autant d’avancées souhaitées par le programme du Comité national de la résistance (CNR) qui prévoyait, entre autres, sécurité sociale et retraite pour tous. « Dans la mémoire collective, la Libération est synonyme de lutte contre l’occupant. Mais elle porte aussi en elle un profond élan de contestation sociale et politique », poursuit le chercheur. Un désir tombé désormais dans l’oubli. « En 1947, on entre dans une nouvelle ère. Celle de la Guerre froide. Les stratégies politiques changent. Les communistes sont chassés du pouvoir et la page des réquisitions de Marseille est tournée. » Une page qui méritait un film pour que vive la mémoire de ceux qui l’ont écrite. Et l’idée qu’on peut « substituer au profit la notion de service. »

Stéphanie Arc

Notes :
1. Dont les Aciéries du Nord, la Compagnie d’électricité, etc.

2. UMR TELEMME, CNRS/Université de Provence.

3. Il est notamment l’auteur de La Libération et les entreprises sous gestion ouvrière. Marseille 1944-1948. Coll « Chemins de la mémoire », L’Harmattan, 1994.

4. Les réquisitions de Marseille. 1944-1948, Sébastien Jousse et Luc Joulé, une co-production de l’Œil sauvage/France 3 Méditerranée/CNRS Images, 2004.

5. L’Union départementale CGT, avec ses 160 000 adhérents, avait un grand poids.

6. Les actionnaires refuseront de siéger.

7. Elle restituera 600 millions de francs de bénéfice


Une vidéo une certaine vision sur l’histoire http://www.lesecransdusocial.gouv.fr/spip.php?article178


Dans la région lyonnaise à Vénissieux une expérience semblable.
A lire le livre de Marcel Peyrenet.
Nous prendrons les usines Berliet :
la gestion ouvrière 1944-1949
LE COMITE DE VILLEURBANNE
de L’Association Nationale des Anciens Combattants et Amis de la Résistance
A. N. A. C. R.
invite à participer à la projection du film, suivi d’un débat,
REQUISITIONS DE MARSEILLE"
MARDI 18 JANVIER 2011 A 20 H. AU CINEMA "LE ZOLA"
117 cours Émile Zola à Villeurbanne
Avec la présence de Mrs :
- Raymond AUBRAC sous réserve de son état de santé
- Roger GAY Président de l’Institut Régional C.G.T. d’Histoire Sociale
-  de l’un des réalisateurs du film


Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301