ALGERIE : URGENT, le syndicaliste Ahmed Badaoui arrêté à Alger, une jeune cinéaste également… Trois citoyens s’immolent par le feu à Bordj-Menaiel, Jijel et Tebessa. Infos de RADIO KALIMA

lundi 17 janvier 2011
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 12%

Infos de RADIO KALIMA La 1ère radio libre en Algérie

URGENT : le syndicaliste Ahmed Badaoui arrêté à Alger


Dimanche 16 janvier 2011

Le syndicaliste Ahmed Badaoui a été arrêté samedi soir à son domicile à Alger, annonce dimanche une source syndicale. Son ordinateur ainsi que plusieurs documents ont été saisis. Selon des informations, non encore confirmées, il serait poursuivi pour « tentative de renversement de l’Etat ».

Ahmed Badaoui avait, dans la même journée de samedi, participé à une réunion du Comité de défense des droits et des libertés syndicaux. Un comité dont il est l’un des membres fondateurs. La réunion, qui a eu lieu à la rue Tanger à Alger, devait dégager des actions pour accompagner le mouvement de contestation social dans le pays.

Ex-secrétaire général du syndical national des douanes et ex membre dirigeant de l’UGTA, Ahmed Badaoui est suspendu depuis novembre 2005 de ses activités syndicales au motif de « troubles graves à l’ordre public ».

URGENT : La police interpelle une jeune cinéaste après un rassemblement à Alger


Samedi 15 janvier 2011

Suite au rassemblement pacifique tenu aujourd’hui à la place de la liberté de la presse à Alger, et après que le rassemblement s’est dispersé dans le calme, la police, présente sur les lieux en nombre important, a interpellé la jeune Sofia Djama, une des participants à ce rassemblement.
Les policiers l’auraient emmené vers le commissariat de Cavaignac, prés de la grande poste à Alger.

Durant ce rassemblement, dont l’appel a été lancé sur face book par des jeunes artistes, les participants scandaient dans un cadre organisé et pacifique des slogans appelant à la levée de l’état d’urgence, à la liberté et à la citoyenneté. Ils exprimaient aussi leur solidarité avec le peuple tunisien.

La LADDH ( Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme) dénonce cette arrestation arbitraire et exige la libération immédiate de la jeune Sofia.

La LADDH rappelle que le droit de se rassembler pacifiquement et garantie par la Constitution algérienne et le Pacte des droits civils et politiques ratifié par l’Algérie.

Trois citoyens s’immolent par le feu à Bordj-Menaiel, Jijel et Tebessa

Samedi 15 janvier 2011

Un citoyen répondant au nom de Aouichia Mohamed, a tenté de mettre fin à ses jours en s’immolant, le 12 janvier dernier, dans l’enceinte du siège de la daira de Bordj-Menaiel, à 30 km à l’est de Boumerdès indique le quotidien elwatan.

Le malheureux, âgé de 41 ans et père de six enfants, travaillait comme agent de sécurité à la daira de Bordj-Menaiel. Il a recouru à cet acte suprême suite à son « exclusion arbitraire » de la liste des bénéficiaires de logements sociaux de sa localité, Cap Djenet.

La victime s’est immolée dès sa sortie du bureau d’un responsable de la même institution, lequel lui avait de tout temps promis de l’aider pour bénéficier d’un nouveau toit qui répond aux besoins de sa famille.
Jijel

Vendredi soir, à 21 H, un jeune de 26 ans, répondant aux initiales H.S, s’est immolé en plein centre-ville de Jijel, sur l’avenue Emir Abdelkhader ! Sous le choc, les passants se sont accourus pour secourir ce jeune malheureux qui a voulu en finir avec sa vie pour dénoncer la mal-vie qui le terrasse au quotidien.

Transféré par la suite à l’hôpital de Jijel, le pauvre jeune a été admis au service de réanimation et demeure jusqu’à l’heure actuelle sous surveillance médicale. Souffrant de brûlures au troisième degré, ce jeune semble hors de danger, selon des sources locales.

Tebessa
A Tébessa, Mohcen B, un chomeur de 26 ans, résidant dans la commune de Boukhadra, 35 km au nord de Tebessa, s’est lui aussi immolé, samedi. Selon des sources locales, c’est le refus du maire de lui donner un poste de travail qui l’a poussé à s’asperger d’un liquide inflammable, au sortir du siège de l’APC et de mettre le feu à son corps. Il a été évacué vers l’hôpital d’Annaba. Son état de santé est très critique. Le maire a été relevé de ses fonctions par le wali qui s’est déplacé sur les lieux.

Site de la radio

http://www.kalimadz.com/fr/home.html


suite RADIO KALIMA : Ahmed Badaoui (syndicaliste Algérien) sous contrôle judiciaire pour un SMS : "Un dictateur est tombé"


http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article1210


Commentaires

Agenda

 

2020

 

 

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112