Algérie , mise en place d’une coordination regroupant les syndicats autonome, la LADDH ....

samedi 22 janvier 2011
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 15%

info continue, suite http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article1235


La Coordination appelle à une marche le 9 février contre l’Etat d’urgence
Vendredi 21 janvier 2011
Une dizaine d’entités autonomes de la société civile algérienne ont mis sur pied, vendredi 21 janvier 2011, une coordination nationale qui organisera une marche populaire à Alger le 09 février prochain, date du 19e anniversaire de l’instauration de l’état d’urgence, pour revendiquer la levée de celui-ci et l’ouverture des champs médiatique et politique.

La réunion qui s’est tenue à la Maison des syndicats de Mohamedia, dans la banlieue est d’Alger, a regroupé les syndicats autonomes SNAPAP, CNAPEST, CLA, SATEF, la Coordination des sections CNES, l’aile Mustapha Bouchachi de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), l’association RAJ ainsi que des militants des partis politiques FFS, RCD, MDS et du PLJ de Mohamed Saïd (non agréé). Cette rencontre a été l’occasion pour se pencher sur la situation qu’a connue le pays ces dernières semaines.

Après examen de celle-ci, les participants ont décidé de créer une coalition commune appelée provisoirement « Coordination nationale » qui aura pour mission principale à court terme d’organiser une marche populaire le 9 février prochain à Alger. Le choix de cette date n’est pas fortuit. Il coïncide avec le 19e anniversaire de l’instauration de l’état d’urgences en Algérie, le 09 février 1992.

Le principal mot d’ordre de cette marche sera l’appel à la levée de l’état d’urgences ainsi qu’à l’ouverture des champs médiatique et politique, presque totalement verrouillés depuis une dizaine d’années.

Un débat a eut lieu sur le soutien possible à la marche du RCD et finalement, la décision qui s’en est suivi et que chacun des participants se prononce pour un « soutien à titre individuel » à cette initiative.

Les marches et les manifestations populaires sont interdites dans la capitale algérienne depuis juin 2001

Front des Forces Socialistes
le Secrétariat National

Communiqué

Alger le samedi 22 janvier 2011

Le FFS remercie les organisations de la coordination nationale pour le changement et la démocratie, qui l’ont invité à assister à la réunion débat du 21 janvier 2011. Cette réunion a regroupé des organisations de la société civile et des partis politiques.

Lors de l’évaluation de cette réunion, le FFS relève avec espoir, l’existence de convergences importantes sur l’analyse de la situation politique du pays ; il estime que la concertation doit s’approfondir et s’intensifier et éventuellement s’élargir à l’avenir.

Dans l’étape actuelle, les priorités politiques du FFS, ne lui permettent pas de s’associer à la proposition d’un appel à une marche à Alger.

Enfin, le FFS respecte et défend l’autonomie de décision et d’action des organisations de la société civile.

P/ Le Secrétariat national
Le Premier secrétaire
Karim TABBOU


Il est urgent de diffuser cette information pour les forces réellement démocratiques et sociales d’Algérie... mais aussi pour toutes ces forces qui résistent dans le monde.
Intervention Ali Yahia Abdenour (22 01 2011 ) du président de la ligne des droits de l’homme algérienne, lors de la création de la coordination pour la marche nationale du 9 février.

President du SATEF - Syndicat Autonome - ALGER - 22 01 2011

Le président du SNAPAP - Alger


Commentaires

Agenda

 

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois