Derniers jours de la « République » de Hongrie

jeudi 15 décembre 2011
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 10%

Source : HU LALA
Posté par hu lala • 12 décembre 2011

Derniers jours de la « République » de Hongrie.

Au 1er janvier 2012, lorsque la nouvelle Constitution hongroise prendra effet, la République de Hongrie changera de nom. Le terme « République » sera en effet retiré de son appellation officielle.

On serait presque tentés de voir en la disparition du terme « République » (Köztársaság) une démarche honnête de la part des autorités magyares. En effet, même sur le plan symbolique, la notion de République n’a pas en Hongrie l’importance qu’elle peut avoir par exemple dans la culture politique française.

Il y a encore quelques mois, sur la place de la République à Budapest, on pouvait constater à quel point l’esprit républicain avait peu d’importance en Hongrie.

Contrairement à ce qu’on peut observer dans les grandes villes françaises par exemple, la place de la République n’était qu’un terrain vague, avec quelques bancs abandonnés aux clochards du VIIIème arrondissement (lorsqu’ils pouvaient encore s’y asseoir).

Le fait qu’elle ait été rebaptisée depuis place Jean-Paul II n’étonnera personne, notamment compte tenu du caractère conservateur de la nouvelle loi fondamentale hongroise.

Un premier pas qui s’inscrivait dans la logique d’un projet de société réactionnaire totalement assumé.

La Hongrie tout court, un symbole qui coûte cher

On ne sait pas encore si le gouvernement décidera de changer les pièces et billets actuellement en circulation, ainsi que les papiers d’identité de tous les citoyens hongrois.

Cette éventualité reste toutefois assez peu probable. En mars dernier lorsque le gouvernement a lancé l’idée de changer le nom du pays, la presse hongroise s’est livrée à un calcul :

effacer la « République » des pièces et des billets en circulation coûterait quelques 30 milliards de forints (environ 98 millions d’euros). Pas sûr, donc, que le gouvernement souhaite pousser son action symbolique jusque là. Pour l’instant, on ne peut considérer que le coût effectif du remplacement de 73 panneaux aux frontières du pays : 5.5 millions de forints (18 000 euros).


Pour info un extrait d’un article de HU LALA

Source : HU LALA

La quatrième République 4K !

Le mouvement 4K ! (pour « Negyedik Köztársaság » – quatrième République) a vu le jour en 2007. Il a rapidement séduit les jeunes en s’inspirant des actions du collectif d’artistes russes Voina, opposé à la politique poutinienne et qui a acquit une renommée mondiale après avoir dessiné un pénis géant sur un pont-levis en face du siège du FSB (le successeur du KGB) à Saint-Pétersbourg.

En Hongrie, les militants de 4K ! ont, par exemple, organisé une « soirée sauvage » dans le métro de Budapest, remplacé le panneau « Széll Kálmán tér » par « Peking tér », ou encore tendu des banderoles critiquant le communisme sur des monuments soviétiques.

Cette année, les dirigeants de 4K ! ont décidé de transformer le mouvement en parti politique. Ils se sont lancés dans une campagne de recrutement énergique et le premier congrès du parti est prévu pour le mois de mai prochain.

Le jeune parti se réclame de la mouvance social-démocrate et, contrairement au LMP, il se définit clairement de gauche, tout en se montrant très critique envers le MSZP. Il cible principalement les jeunes, les déçus de la gauche et les plus démunis.



Commentaires

Agenda

 

2019

 

 

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456