Depuis la fin de l’ère franquiste, Marinaleda fonctionne en démocratie directe.

jeudi 16 février 2012
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 24%

Source : Wikipédia

Marinaleda est une commune d’Espagne, dans la province de Séville, communauté autonome d’Andalousie. Son fonctionnement est pensé comme une globalité.

Particularités politiques

Depuis la fin de l’ère franquiste, Marinaleda fonctionne en démocratie directe. Tous les aspects de la vie sociale, politique et économique de la commune y sont discutés et mis en œuvre collectivement par les citoyens.

Juan Manuel Sánchez Gordillo, maire de Marinaleda, est un militant de la gauche anticapitaliste.

Depuis plus de 30 ans , il est régulièrement réélu mais n’est avant tout que le porte-parole de la volonté générale : car, ici, tous les élus sont révocables par simple vote des habitants.

Toutes les questions concernant la communauté (logement, emploi, équipements, impots, etc) sont soumises à la concertation et au vote populaire au cours de la centaine d’assemblées générales qui se tiennent chaque année.

Economie

L’économie locale est principalement d’origine agricole (culture et mise en conserve de divers légumes). La collectivisation des terres, la présence d’une coopérative agricole populaire et d’une usine en sont des atouts majeurs.

Les bénéfices produits par la communauté ne sont pas distribués mais réinvestis pour financer la création de nouveaux emplois ainsi que divers services et équipements municipaux (piscine, terrain de sport, etc) que chacun peut utiliser gratuitement.

Les grands propriétaires terriens (notamment un duc ami du roi Juan Carlos !) ont été expropriés et la terre ainsi récupérée a été partagée également entre tous.

Le salaire de tous les travailleurs, quel que soit leur poste, est de 47 euros par jour à raison de six heures et demie de travail quotidien1.
Le cout de la vie y est faible, à l’image du prix de location des logements (15 euros/mois) ou de celui de la garderie d’enfant (12 euros/mois cantine comprise).

Logement

La somme à acquitter pour un logement se monte au final à 15,52 euros par mois.

À tout fils ou à toute fille d’habitant qui a besoin d’une maison, la mairie fournit le terrain, le matériel et l’architecte gratuitement a condition que le futur habitant de la dite maison participe à la construction.

Les ouvriers qui édifient la structure sont des professionnels de la construction, des maçons sous contrat de la mairie, qui viennent en renfort pour diriger les autoconstructeurs et pallier le manque de savoir-faire des habitants. Les futurs voisins d’un même quartier se mettent à travailler ensemble sur le groupe de maisons à construire2.

Oppositions

Les habitants de Marinaleda ont du lutter parfois durement pour imposer ce système municipal sans chômeurs ni promoteurs, qui demeure toutefois très critiqué par la droite.

Bien des menaces ont été proférées à leur encontre et l’expropriation de quelques grands propriétaires agricoles (aristocrates ou capitalistes) au profit de tous ne s’est pas faite sans de nombreux procès. Le maire lui-même a été victime de deux attentats de la part de l’extrême droite.

Dernièrement un candidat du PSOE (PS espagnol) s’est présenté aux élections contre Juan Manuel Sànchez Gordillo, mais ces chances sont très faibles...



Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123