MAROC Elle se suicide pour échapper au mariage avec son violeur

samedi 17 mars 2012
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 1%

Source : rewmi.com

MAROC Elle se suicide pour échapper au mariage avec son violeur

le Vendredi 16 Mars 2012

Âgée de 16 ans, une Marocaine s’est tuée la semaine dernière à Larache, près de Tanger, en avalant du poison contre les rats. Il s’agissait du seul moyen que la jeune-fille a trouvé « pour protester contre son mariage avec l’homme qui l’avait violée », a affirmé Fouzia Assouli, présidente de la Fédération de la Ligue démocratique pour les droits de la femme, basée à Casablanca (sud de Rabat).

Un drame qui vient souligner non seulement le problème des violences faites aux femmes dans le royaume, mais aussi l’ambiguïté dramatique du code pénal du Maroc en son article 475 qui « occulte clairement le mot viol en tant que crime et comporte des contradictions puisqu’il punit le kidnappeur » alors qu’« en cas de mariage avec la victime, le violeur échappe à la prison », explique Fouzia Assouli.

Le droit de la femme

Pour elle, l’article incriminé défend la « famille, les mœurs mais ne prend pas en compte le droit de la femme en tant que personne ». Son ONG a annoncé un sit-in jeudi devant le tribunal de 1e instance de Larache où le jugement entérinant le mariage de la jeune-fille et du violeur a été prononcé. Non sans avoir envoyé une lettre au sujet de cette affaire au chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane.

Après la déposition d’une plainte des parents de la victime, mineure et donc placée sous l’autorité de son père, les deux familles s’étaient finalement réconciliées il y a six mois. Les arrangements de ce genre sont possibles quand la famille de la victime accepte d’oublier le « déshonneur » lié notamment à la perte de la virginité de la jeune-fille, à condition que le violeur l’épouse. Du côté de la famille du coupable, cela permet d’éviter à ce dernier une condamnation lourde, de 5 à 10 ans de prison, ou de 10 à 20 ans au cas où la victime est mineure.

Enqueteplus


Source : Radio-Canada

Maroc : appel à modifier la loi après le suicide d’une adolescente violée

Mise à jour le jeudi 15 mars 2012

La ministre marocaine de la Solidarité, de la Femme et de la Famille a demandé jeudi une révision de la loi permettant le mariage d’un violeur avec sa victime, à la suite du suicide d’une adolescente de 16 ans contrainte d’épouser son agresseur.

La politicienne a lancé cet appel alors que 300 personnes participaient à un sit-in, à l’appel de la Ligue démocratique pour les droits de la femme, devant le tribunal de la localité qui a officialisé le mariage. Les funérailles d’Amina Al-Filali, qui s’est tuée la semaine dernière en absorbant de la mort aux rats, ont eu lieu à Larache, dans le nord du pays.

Sur la chaîne de télévision publique 2M, la ministre Bassima Hakkaoui, seule femme du gouvernement islamiste, a admis « un vrai problème » et a proposé un « débat pour réformer la loi ».

Nouzha Skalli, qui était responsable du même portefeuille dans le gouvernement précédent, s’est dite choquée par cette affaire qu’elle a qualifiée de « cri de la société ». Fait rare, la quasi-totalité du bulletin de nouvelles du midi y était consacrée.

« La loi considère la mineure violée comme une criminelle, bien qu’elle soit victime de la violence », a déclaré Mme Skalli, déplorant « l’absence de protection en faveur des mineurs ». « Il faut réformer le Code pénal afin de l’adapter à la nouvelle Constitution [adoptée par référendum en juillet] qui interdit la violence contre les femmes et assure l’égalité des sexes », a-t-elle poursuivi.

La tragédie a provoqué une vaste mobilisation dans les médias et sur les réseaux sociaux. Une pétition en ligne pour l’abrogation de « l’article criminel » a recueilli des centaines de signatures en quelques heures.

« Au-delà de l’aspect législatif, c’est une affaire de moeurs, de perception de la femme-objet qui perdure, du manque d’éducation à proprement parler et d’éducation sexuelle notamment », fait valoir le journal marocain francophone L’économiste.


Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123