La grève des étudiantEs au Québec prend de l’ampleur chaque jour. La résistance s’organise.

lundi 19 mars 2012
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 13%

Suite : Jeudi 22 mars :
200 000 manifestantEs contre la hausse des droits de scolarité. La manifestation la plus importante de l’histoire du Québec.

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article2324

La grève des étudiantEs au Québec prend de l’ampleur chaque jour. La résistance s’organise.

Source : Radio Canada

Droits de scolarité : les familles manifestent aux côtés des étudiants

Ce n’était pas une journée de relâche dimanche pour les étudiants, qui tenaient des manifestations familiales pour dénoncer la hausse des droits de scolarité à Montréal, Québec, Sherbrooke et Alma.

À Montréal, une marée humaine composée d’étudiants et de leur famille a envahi le parc La Fontaine, dans une ambiance plutôt festive, même si plusieurs faisaient part de leur indignation devant les politiques du gouvernement Charest.

Ces manifestants (5000 selon le SPVM, 30 000 selon les organisateurs) ont ensuite marché vers le bureau de la ministre de l’Éducation, Line Beauchamp, rue Fullum.

La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, qui regroupe plus de 140 organismes, a profité de cette journée pour organiser une conférence citoyenne.

Le président de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec, Jean Trudelle, a déclaré que la classe moyenne sera fortement touchée si l’augmentation des tarifs est approuvée.

Le fait que 22 % plus d’étudiants provenant de milieux défavorisés ou de régions éloignées fréquentent les campus québécois qu’ailleurs au Canada illustre bien, selon lui, que le gouvernement ne doit pas toucher aux droits de scolarité.

À Sherbrooke, plus de 1000 personnes ont marché de l’hôtel de Ville jusqu’aux bureaux du ministère de l’Éducation. Plusieurs participants n’avaient pas encore l’âge des études postsecondaires.

Un adolescent rencontré par Radio-Canada a affirmé qu’il se sentait concerné parce qu’il voulait « pouvoir faire son travail plus tard ».
À Québec, plus de 400 manifestants de tous les groupes d’âge se sont rassemblés au cégep Limoilou, point de départ d’une marche qui les a amenés à la Basse-Ville de la capitale. L’une des personnes présentes a décrit l’éducation comme un « bien public ».

Le gouvernement Charest a annoncé l’an dernier une hausse des droits de scolarité de 1625 $ en cinq ans, à compter de l’automne prochain.

Un souper perturbé

Samedi, des étudiants ont tenté de perturber la soirée du premier ministre Jean Charest, alors qu’il mangeait à Montréal.

Des manifestants se sont rassemblés devant le restaurant Au pied de cochon en arborant une banderole noire. Une dizaine de policiers les ont repoussés. Aucune arrestation n’a été effectuée.

Plus tôt dans la journée, tandis qu’il participait à la Commission jeunesse de son parti, Jean Charest a réitéré qu’il ne reculerait pas sur la hausse des droits de scolarité.

De vendredi soir à samedi, des étudiants ont par ailleurs organisé un « marathon musical » de plus de 24 heures à l’église St-John the Evangelist, et dans la salle de spectacle L’Astral. La Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) a aussi annoncé « ses propositions budgétaires et ses alternatives » à la hausse des droits de scolarité.

À ce jour, plus de 200 000 étudiants participent au mouvement de contestation.

La mobilisation atteindra son point culminant jeudi prochain, journée de manifestation « nationale ».

Vidéo Radio Canada.
http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2012/RDI/2012-03-18_21_00_00_tj21h_0002_02_500.asx


RESISTANCE, au Québec au Québec ! En Grèce, en Grèce ! En Hongrie, en Hongrie ! En Italie, en Italie ! Au Portugal, au Portugal ! En France, en France ! Au Maroc, au Maroc ! En Algérie, en Algérie !…En Syrie, en Syrie.

Vidéo du 1 mars

Manifestation contre la hausse des frais de scolarité à Québec le 1er mars 2012.
Vidéo qui résume la manifestation du 1er mars 2012 qui a eu lieu à Québec. Près de 5000 étudiants se sont réunis pour s’opposer à la hausse abusive des frais de scolarité telle qu’imposée par le gouvernement néo-libéral de Jean Charest. La manifestation a débuté au Parc des Brave, s’est déplacée par l’avenue Belvédère, puis le boulevard René Lévesque, la rue Cartier et finalement la Grande Allée, pour aboutir devant le Parlement où l’escouade anti-émeute a abusé de son pouvoir en lançant des gaz lacrymogènes aux manifestants qui étaient pacifiques et qui manifestaient en toute légalité.

Manifestation des Étudiants contre la hausse des frais février 2012

Manifestation à Québec - Grève générale

D’Autres informations


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois