Russie : La chasse aux activistes du Front de gauche se poursuit

vendredi 26 octobre 2012
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 15%

Source : Le Courrier de Russie

La chasse aux activistes du Front de gauche se poursuit

Publié le 24 octobre 2012

Après les arrestations de Konstantin Lebedev et de Sergueï Oudaltsov la semaine passée, c’est au tour de Leonid Razvozjaev d’être sous le coup d’une accusation pénale. Anna Karetnikova, présidente-adjointe de la Commission publique d’observation des droits de l’homme, l’a rencontré dans la prison de Lefortovo, mardi 23 octobre. Elle revient sur le déroulement des événements.

Leonid Razvozjaev aurait été enlevé à 13h vendredi 19 octobre, à proximité du siège des Nations unies à Kiev, où il s’était rendu afin de déposer une demande d’asile politique. Après son transfert en Russie, il aurait subi des « tortures psychologiques » qui l’auraient poussé à reconnaître certains éléments dans le cadre de l’accusation pour organisation d’émeutes dont il fait l’objet.

Ce n’est que mardi 23 octobre que le comité d’enquête de la Fédération de Russie a officiellement mis en cause Leonid Razvozjaev, actuellement écroué à la prison de Lefortovo, à Moscou. « A Kiev, Razvozjaev avait trouvé refuge dans les bureaux de la représentation des Nations unies. Vendredi 19 octobre, alors qu’il était sorti pour acheter une viennoiserie, des hommes cagoulés se sont jetés sur lui et l’ont emmené dans un fourgon », a raconté Karetnikova au site d’information Lenta.ru.

Les yeux bandés, l’activiste du Front de gauche a ensuite expliqué avoir été transféré dans un autre véhicule, « très probablement à la frontière entre l’Ukraine et la Russie ». C’est finalement dans la cave d’une maison que l’interrogatoire débuta. « Ces inconnus exigeaient de lui des aveux sur son implication dans l’éventuelle organisation d’émeutes, ainsi que sur celle d’Oudaltsov et d’autres de ses confrères. Selon mes informations, le nom de Navalny aurait même été mentionné », a ajouté Anna Karetnikova.

Zoja Svetova, militante pour la défense des droits de l’homme qui a également rendu visite au prévenu, a quant à elle avancé que durant les jours que Razvozjaev a passés dans un sous-sol, il n’a reçu ni nourriture ni eau et n’a pas pu se rendre aux toilettes.

Ce dernier a admis néanmoins n’avoir subi aucune violence physique. « Les tortionnaires le torturaient psychologiquement. Ils lui répétaient que s’il n’avouait pas par écrit – il mourait, que personne ne savait où il se trouvait et qu’ils tueraient ses enfants. Et qu’il subirait également des injections de sérum de vérité. Il ne sera plus jamais le même », regrette Anna Karetnikova. Brisé et drogué, il a ensuite signé une lettre d’aveux, le tout devant un support caméra.

Après trois jours de torture, il a été remis aux mains du comité d’enquête. « On l’a alors arrêté et emprisonné à Lefortovo, où les interrogatoires ont continué », raconte Anna Karetnikova. Toujours selon elle, l’accès à un avocat lui serait refusé. Sans cette aide, Leonid Razvozjaev refuse de reconnaître ses aveux malgré la lettre qu’il nie avoir signée.

Leonid Razvozjaev est le second activiste du Front de gauche à être accusé pénalement d’organisation d’émeutes à la suite de la diffusion du documentaire Anatomie de la protestation 2 sur la chaîne NTV, dans lequel des images filmées en caméra cachée montrent Leonid Razvozjaev, Konstantin Lebedev et Sergueï Oudaltsov discuter avec Givi Targamadze, un homme politique géorgien, au sujet de l’organisation d’émeutes en Russie.

Selon le comité d’enquête, Razvozjaev se trouvait le 21 octobre dans les locaux du département et a avoué ces faits en toute sincérité. Selon les dires du haut-commissaire pour les réfugiés de l’ONU à Kiev, l’activiste aurait été enlevé dans la capitale ukrainienne avant d’être transféré à Moscou.

Une version des faits confirmée par les services spéciaux ukrainiens qui ont avoué avoir participé à l’opération. Le service des douanes ukrainien a quant à lui déclaré que le citoyen Leonid Razvozjaev avait passé la frontière avec ses papiers et qu’aucune plainte de sa part n’avait été déposée.

Traduit par : Thomas GRAS
Source : Lenta


Commentaires

Agenda

 

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois