« 150 civils ont été tués et 298 autres ont été blessés à Afrin »

dimanche 4 février 2018
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 100%

Source : ROJ info

« 150 civils ont été tués et 298 autres ont été blessés à Afrin »

Par
ROJINFO
- 
4 février 2018
L’Etat turc et les troupes de l’Armée syrienne libre/EI poursuivent leurs attaques à Afrin depuis 20 janvier. Depuis le début de l’offensive à Afrin, le nombre de personnes assassinés et de blessés ne cesse d’augmenter dans les hôpitaux au centre d’Afrin, Serawa, Cindires, Raco, Siye, Bilbiye.

La co-présidente du Conseil de la Santé du canton d’Afrin, Anjela Reso s’est exprimé concernant la situation à Afrin :

« Depuis le début les civils ont été pris pour cibles »

« La résistance historique contre l’occupation d’Afrin se poursuit depuis 15 jours. Depuis le début cette guerre a pris pour cible les civils. En tout cas c’est ce qu’on peut en déduire en voyant le nombre de blessés et tués. Le gouvernement de l’AKP bombarde des civils, et cible principalement les femmes et les enfants. Selon les informations que nous avons pu recueillir des hôpitaux : 298 civils ont été blessés et 150 ont été tués en 14 jours dans l’ensemble des villages. Nous supposons que le nombre est bien plus élevé car nous n’avons pas encore toutes les informations. Les personnes qui ont été les plus touchées par ces bombardements sont les réfugiés, les femmes et les enfants. Au 4ème jour des attaques, dans le village de Cilbirê, une famille qui avait fui d’Idlib et s’était réfugiée dans une ferme a été massacrée. Le 28 Janvier, une famille de 25 personnes d’Alep a été bombardée. Selon les informations que nous avons recueilli à Afrin et ses villages aux alentours la Turquie commet un génocide dans le canton ».

Concernant les travaux des hôpitaux Anjela Reso ajoute : « Dans chaque province nous avons des centres de santé auxquelles les blessés vont en premier. Quand ce n’est pas suffisant ils sont transférés à l’hôpital du centre-ville. »

« Les Forces démocratiques syriennes résistent pour les civils »

« Les Forces démocratiques syriennes (FDS) résistent pour qu’il y est peu de dommage. Cependant, c’est avec les avions et les mortiers qu’un crime contre l’humanité a lieu. C’est après avoir fait face à la résistance face aux FDS qu’ils souhaitent combler leurs faiblesses avec des mortiers et des avions. Les corps sont déchiquetés, brûlés. On peut voir clairement dans les images et vidéos les crimes qui ont lieu ici. Ainsi, je souhaiterais lancer un appel aux organisations internationales. En tant qu’Assemblée du Canton nous essayons de venir en aide aux blessés, mais nous avons besoin de soutien médicale. Ici, ce sont les civils qui sont pris pour cible. Même la voiture qui servait à Heyva Sor (Croissant Rouge du Kurdistan) pour transporter les blessés et les corps a été détruite.

Nous appelons les organisations internationales à nous soutenir pour un soutien médical. Puis appelons les Nations Unis ainsi que les organisations du monde entier à venir analyser ce crime contre l’humanité sur place. Nos portes sont ouvertes à tous. Nous partagerons nos informations et documents avec quiconque le souhaite. »


Commentaires