Hommage à Stéphane HESSEL, à Vaulx-en-Velin, à Lyon, à Paris, au Québec, à Madrid…au plateau des Glières et dans le monde entier.

mercredi 27 février 2013
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 12%

27 février 2013

Edgar Morin

« Stéphane Hessel, c’est la résistance, et pas seulement des grandes années de l’occupation... »

Stéphane Hessel


"le patriotisme à la sauce Pétain me paraissait totalement immangeable"
http://www.afmd.asso.fr/Stephane-Hessel.html

Déclaration de Pierre Larrouturou du collectif Roosevelt 2012 après le décès de Stéphane Hessel.

Stéphane est décédé cette nuit. C’était un homme lumineux.

Ce fut un homme lumineux jusqu’au bout. Il y a trois semaines, il m’a appelé pour que je vienne le voir. Il était dans son lit. Son corps était usé mais son visage était toujours aussi souriant. Il savait que la mort pouvait advenir d’un jour à l’autre (cela fait plusieurs mois qu’il nous parlait de sa mort possible) mais comme Václav Havel qu’il aimait beaucoup, il voulait jusqu’au bout « contempler le miracle de l’être. »

Jusqu’au bout, agir pour la dignité de l’Homme et de la Femme. Un de ses plus grands regrets était de ne pas être parvenu à construire la Paix entre Israël et la Palestine.

Juste avant Noël, lors d’un dîner amical, Christiane et Stéphane se demandaient encore quelle initiative on pouvait prendre pour ouvrir les yeux de ceux qui ne comprennent pas ce qui se passe en Palestine.

Jusqu’au bout, agir pour la dignité : même allongé dans son lit, il réfléchissait à ce que nous pouvions faire ensemble pour obliger les dirigeants de notre pays à mettre en œuvre les solutions de Roosevelt 2012.

Nous pensions publier bientôt un petit livre (Répondez-nous !) et dans sa dernière interview au Nouvel Observateur, la semaine dernière, à deux reprises, il met en avant Roosevelt 2012 comme un des moyens de répondre à la crise du politique. Jusqu’au bout, alors que ses forces le quittaient, il aura porté cette volonté d’agir ensemble pour la justice, pour la dignité de l’homme et de la femme dans ce qu’elle a de très concret et de très matériel.

Mais jusqu’au bout, il aura porté aussi ce qu’il y a d’immatériel, de léger, d’inaliénable en chacune et chacun de nous : jamais un dîner ne se finissait sans que Stéphane ne récite un poème. Puis, dans le taxi, il me parlait du plaisir qu’il avait à retrouver Christiane : « J’ai beaucoup de chance d’avoir une femme aussi jeune - elle a dix ans de moins que moi - et aussi délicieuse que Christiane. »

Je ne sais comment nous pourrons consoler Christiane mais je pense que c’est nous qui avons eu beaucoup de chance de rencontrer Stéphane. Il avait dix ans de moins que nous. Il gardait au cœur une incroyable jeunesse. Lui qui avait connu tant de moments difficiles gardait une incroyable énergie et une Joie contagieuse.
A nous maintenant de reprendre le flambeau. En gardant la même intransigeance sur le fond et la même humanité dans le dialogue.

Pierre Larrouturou


Communiqué de « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui »
27 février 2013

Hommage à Stéphane Hessel

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Stéphane Hessel. Il était le parrain de notre association.

Il se disait serein face à la mort mais c’est toujours avec peine que nous apprenons le départ de grands hommes qui ont contribué à élever le niveau de réflexion quant au devenir de nos sociétés.
Après Raymond Aubrac, ce sont deux repères forts de la pensée républicaine et humaniste qui sont partis. Ils resteront des rencontres marquantes pour chacun d’entre nous.

En cette journée particulière, nous avons tous en souvenir ce discours merveilleux, rempli d’optimisme et de combativité, qu’il avait prononcé sur le Plateau des Glières en mai 2008 lors du rassemblement « Paroles de Résistances ». Cette prise de parole, reprise dans le film « Walter, retour en résistance », donna naissance à son livre à succès « Indignez-vous ! ». Il nous fit ensuite l’honneur de revenir à deux reprises en 2009 et en 2011 pour la plus grande satisfaction des participants.

Pour lui, il était important de rappeler les faits d’armes de la Résistance, mais il ne fallait surtout pas oublier la pensée politique et le projet de société révolutionnaire qui les accompagnaient.

A « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui », fidèles à ses idées et selon ses encouragements, nous poursuivrons le combat de Stéphane Hessel lors des « Forums des Résistances » et des « Paroles de Résistances » qui auront lieu les 18 et 19 mai prochain à Thorens-Glières et au Plateau des Glières.


Un hommage particulier lui sera rendu à cette occasion.

Pour l’instant, laissons-lui le dernier mot :

S’il y a aujourd’hui des obstacles de même nature que le nazisme et la collaboration, peut-être parfois plus lourds, il n’y a aucune raison qu’on n’arrive pas à les surmonter.

Il suffit qu’il y ait une minorité active, solide ; des jeunes qui en veulent, qui considèrent que l’engagement ça signifie quelque chose et qui ont une responsabilité. Eh bien, ils n’ont pas besoin d’être majoritaires. Il suffit qu’ils soient le levain qui fait monter la pâte et à ce moment-là nous aurons une France résistante.(Plateau des Glières – mai 2008)

Thorens-Glières, le 27 février 2013



Source : COLLECTIF 69 DE SOUTIEN AU PEUPLE PALESTINIEN
COMMUNIQUE : Stéphane Hessel : un très grand !

C’est avec beaucoup d’émotion que nous apprenons le départ du très grand Stéphane HESSEL.

Le résistant, le diplomate, le citoyen engagé, l’indigné, ami de la Palestine, nous laisse un héritage chargé d’Humanité.

Son perpétuel sourire, son propos haut et chaleureux, son engagement de tous les instants nous manquerons.

L’enfant de "Jules et Jim" l’espiègle plein de jeunesse nous laisse orphelin.

Stéphane HESSEL a consacré les derniers instants de sa vie au combat pour les droits du peuple palestinien.

Il a dû affronter pour cela la diffamation violente des thuriféraires de l’Etat d’Israël. Mais le grand HESSEL avait trop de hauteur pour être atteint.

Il disait lui-même son espérance de voir de son vivant, la création d’un Etat palestinien. Il n’aura pas vu cette issue.

Nous poursuivons ce combat et prenons le relais pour les droits inaliénables du peuple palestinien.
Adieu et respect, Monsieur HESSEL.

Collectif 69 de soutien au peuple palestinien http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article562


Source : L’orient Le Jour.com
À La Une

Disparition de Stéphane Hessel, humaniste sans frontières, indigné permanent
L’homme de la semaine L’auteur d’"Indignez vous !" décède à l’âge de 95 ans.
Etre né à Berlin en 1917, c’était déjà un signe du destin. Débarquer à Paris le 8 mai 1945 après s’être évadé des camps, c’était être au rendez-vous de l’Histoire. Disparaître, après avoir signé à 93 ans un best-seller, puis accompagné le printemps arabe et la révolte des jeunes Européens en 2011, c’est l’assurance d’avoir marqué aussi ce début de siècle.

Ancien résistant et diplomate, pionnier de l’ONU et Européen convaincu, Stéphane Hessel est mort dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 95 ans, a annoncé mercredi son épouse.

Cet homme de gauche était connu pour ses prises de position engagées. Depuis sa retraite en 1983, il était resté très actif en publiant nombre d’ouvrages dont "Engagez-vous" (2011), livre d’entretiens avec Gilles Vanderpooten ainsi qu’un appel contre l’arme atomique dans "Exigez ! Un désarmement nucléaire total"(1).


(1)résumé du livre
Au moment où la question du nucléaire civil devrait occuper une place de choix dans la campagne électorale, elle n’est pas vraiment débattue par les principaux candidats. Or, à celle-ci est étroitement liée la question du nucléaire militaire, qui, loin d’être une réflexion réservée aux stratèges, nous concerne tous. Stéphane Hessel et Albert Jacquard conjuguent leur voix pour lancer un appel au désarmement nucléaire total, en complément d’un état des lieux établi avec l’Observatoire des armements. Parce que l’existence de ces armes menace le destin de l’Humanité. Parce que les arsenaux du monde entier contiennent l’équivalent de 60 000 bombes de la puissance de celle d’Hiroshima. Parce que l’Iran, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord détiennent ces armes dans un contexte géopolitique d’une extrême fragilité. Parce que l’avènement de l’ère nucléaire militaire, toute force de dissuasion, tout équilibre de la terreur, sont devenus de tragiques illusions. Parce qu’il n’est pas trop tard, et qu’une prise de conscience et une sensibilisation du public s’imposent.


Source : La Voix du Nord

Les Indignés dunkerquois rendront hommage à Stéphane Hessel samedi matin

Publié le 27/02/2013 - Mis à jour le 27/02/2013

Les Indignés dunkerquois ont annoncé ce midi qu’ils rendraient un dernier hommage à l’homme qui a inspiré leur mouvement, l’ancien résistant Stéphane Hessel, décédé cette nuit à l’âge de 95 ans.

Ils invitent chaque citoyen à les rejoindre pour déposer une gerbe sur le Parvis des Droits de l’Homme, en face de la communauté urbaine de Dunkerque, samedi, à 11 h. Ils précisent « qu’à cette occasion, un passage du livre "Indignez-vous" sera lu, et une minute de silence sera observée à la mémoire de ce grand humaniste et défenseur des Droits de l’homme ».

Rassemblement à Toulouse en hommage à Stéphane Hessel
Suite au décès de Stéphane Hessel, des rassemblements populaires en guise d’hommage se sont organisés dans plusieurs grandes villes française et étrangères : Paris, Toulouse, Marseille, Grenoble, Québec, Madrid.


Source ; L’Humanité.fr

Hommage à Stéphane Hessel, résistant d’hier et d’aujourd’hui (Attac)
Résister, disait Lucie Aubrac, est un verbe qui se conjugue au présent.

Résistant d’hier contre le nazisme, Stéphane Hessel était aussi un résistant d’aujourd’hui, engagé contre les méfaits du néolibéralisme, l’écart grandissant entre les plus riches et les plus pauvres, la dictature des marchés financiers, l’exploitation abusive des ressources de la terre, les traitements inhumains infligés aux personnes les plus défavorisées.

Stéphane Hessel était aussi un bâtisseur. Il avait participé à l’élaboration du programme du conseil national de la résistance, dont Attac a fêté avec lui le soixantième anniversaire en 2004[1]. Il avait ensuite co-rédigé la déclaration universelle des droits de l’Homme.

Infatigable défenseur des droits humains, il a été également de tous les combats anti-coloniaux. Sa défense rigoureuse du peuple palestinien lui a valu d’essuyer à maintes reprises insultes et diffamation.

Jusqu’à la fin, il a été aux côtés de ceux qui menaient les luttes pour un monde plus juste. Son livre « Indignez-vous », qui a rencontré un écho planétaire, a été le drapeau de milliers de manifestants du monde entier qui se sont mobilisés contre un système injuste et de moins en moins démocratique.

Attac France rend hommage à la mémoire de Stéphane Hessel et s’associe à la peine de sa famille et de ses amis

Leur dette, notre démocratie : Stéphane Hessel


Leur dette, notre démocratie : Stéphane Hessel par BTrenaissance

Décès de Stéphane Hessel : l’hommage unanime des socialistes
François Hollande, président de la République

J’apprends avec une grande tristesse la disparition de Stéphane Hessel. C’était une grande figure dont la vie exceptionnelle aura été consacrée à la défense de la dignité humaine.

C’est au nom de ses valeurs qu’il s’engagea dans la résistance.
C’est convaincu de la nécessité d’une gouvernance du monde qu’il travailla à la mise en place de l’ONU et qu’il poursuivit une carrière brillante de diplomate au service de la paix.

C’est en européen marqué par la guerre qu’il s’est mobilisé pour l’unification de notre continent.

C’est en humaniste passionné qu’il s’est livré à tous les combats pour les droits de la personne humaine, pour lutter contre les préjugés, les conformismes, les conservatismes.

Sa capacité d’indignation était sans limite, sauf celle de sa propre vie. Au moment où celle-ci s’achève, il nous laisse une leçon, celle de ne se résigner à aucune injustice.

J’adresse à sa famille et à ses proches le témoignage de notre reconnaissance.



Jean-Luc Mélenchon rend hommage à la "Candeur... par LCP


Question à S. Hessel : à propos de la traque des roms

Forum des résistances dans les services publics, 4 décembre 2010, Paris.


Question à S. Hessel : à propos de la traque des... par Resistance_pedagogique

Stéphane Hessel : l’engagement citoyen

Forum des résistances dans les services publics, 4 décembre 2010, Paris.
Réponse à une demande de la salle, pour être le porte-parole de la parole bafouée (V. Decker fait en cela référence aux enfants Roms).


Stéphane Hessel : l’engagement citoyen par Resistance_pedagogique


Stéphane Hessel : poème de Rimbaud par Resistance_pedagogique


Stéphane Hessel au théâtre de la Colline... par Mediapart


Décès de Stéphane Hessel : « l’indignation jusqu’au bout » Décès de Stéphane Hessel : « l’indignation jusqu’au bout »

J’apprends avec infiniment d’émotion la disparition de Stéphane Hessel. Je veux, au nom du PCF, des militants communistes qui ont partagé de très nombreux combats avec lui, dire combien il fut un homme courageux, de gauche, fidèle à des valeurs, à des principes. Jeune résistant ayant rejoint les Forces françaises libres à Londres en 1941 puis déporté, Stéphane Hessel n’a cessé d’agir tout au long de sa vie pour un monde meilleur, une société plus humaine.

Intellectuel, diplomate, écrivain, il fut un homme engagé, un militant des droits de l’Homme, de la solidarité aux sans-papiers, de la paix en Palestine. Il fut aussi un homme engagé à gauche allant jusqu’à défendre une motion au dernier congrès du Parti socialiste pour une social démocratie qui continue à préserver l’humain contre la finance. Doux et passionné, il aimait l’échange, le débat et la fraternité. Le succès mondial de son livre "Indignez-vous" notamment parmi la jeunesse l’avait propulsé au devant de la planète entière, suscitant une irruption démocratique bienvenue.

Amusé, il observait avec un regard malicieux et portait toujours un message invitant à l’engagement, à la solidarité, à des actions collectives autour d’une question : dans quelle société voulons-nous vivre ? Indigné jusqu’au bout, telle fut la vie de Stéphane Hessel. Nous n’avons pas de plus bel hommage à lui rendre que de continuer à s’en inspirer, inlassablement.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF


28 février
Bonjour,

Le Progrès n’a pas jugé digne de mentionner le décès de Stéphane HESSEL à sa Une du jeudi 28 février.
Il fallait oser le faire !
Même si en page intérieure un titre salue "Hessel, résistant jusqu’au dernier jour", l’absence en Une de toute référence à la disparition d’un des derniers grands témoins
et acteurs du vingtième siècle (comme Raymond et Lucie Aubrac et quelques autres), acteur aussi du siècle qui débute, est vraiment petite.
J’en suis plus qu’indigné, scandalisé eu égard à l’Homme de droiture, de justice, de liberté (dont je ne partageais pas toutes les opinions politiques) et eu égard aussi aux centaines de milliers de jeunes qui se sont emparé de son ouvrage" Indignez vous" et à qui il a insufflé l’espoir.

JP Brunel 69120 Vaulx en Velin


Vaulx-en-Velin L’association le MONDE REEL et l’AFMD Vaulx-en-Velin, avec le soutien du Collectif « On Vaulx mieux que ça » avec la présence Nassreddine HASSANI conseillé municipal, ont rendu un hommage à Stéphane HESSEL à travers plusieurs vidéos, dont celle filmé à l’école Anatole France à Vaulx-en-Velin. Ce jeudi 28 février 2013


« Stéphane Hessel fut avant tout un maître à ne pas penser. » Richard Prasquier du CRIF Traitons avec un grand mépris de tel propos indigne et haineux.

Le site "On Vaulx mieux que ça"


Emilie Souillot cinéaste

Hommage à Stéphane Hessel

Stéphane Hessel : un poète

Stéphane Hessel nous a quitté à l’âge de 95 ans le 27 février 2013. Nous sommes le 6 mars, je vais bientôt avoir 28 ans et si j’avais la chance d’être encore vivante à son âge, il me resterait donc 67 années à vivre. Je fais le souhait de réaliser des projets qui pourront changer le monde, ou du moins l’améliorer.

J’ai eu envie de lui rendre hommage de manière spontanée et remplie d’espoir. J’aimerai vous faire partager un moment que nous avons passé avec Stéphane Hessel lors de sa venue à l’école Anatole de France à Vaulx-en-Velin le 15 mars 2010, le jour de l’anniversaire de l’adoption du programme du Conseil National de la Résistance. Cette rencontre fut organisée par l’AFMD du Rhône (Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation).

http://emilie-souillot.over-blog.com/


Source : VaulxenVelinjournal
Stéphane Hessel s’est éteint, mais son œuvre reste vivante
Son engagement n’a eu de cesse jusqu’à son dernier souffle. Ancien Résistant et déporté, il fut aussi corédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Des jeunes vaudais ont eu la chance de dialoguer avec lui...

Le 15 Mars 2010, Stéphane Hessel, alors âgé de 93 ans, était venu à la rencontre des élèves de l’école Anatole- France et du lycée Doisneau. Un hommage lui a été rendu le 28 février, dans les locaux du Monde réel, en partenariat avec les associations Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation (AFMD) et On vaulx mieux que ça. Une trentaine de personnes a assisté, avec beaucoup d’émotion, à la projection de la vidéo réalisée lors de la visite de Stéphane Hessel à Vaulx-en-Velin.

Témoin infatigable de l’histoire de la seconde guerre mondiale, défenseur acharné du Programme national de la Résistance, cet ancien diplomate n’aura eu de cesse de s’engager sans mesure contre les inégalités, les injustices, les conflits qui secouent le monde. Il a exprimé un soutien inconditionnel aux sans-papiers et aux sans-logis. Il s’est positionné en faveur de la création d’un Etat palestinien, pour la protection de l’environnement et la mise en œuvre d’une économie sociale et solidaire en s’impliquant notamment dans le Collegium international éthique, scientifique et politique(1) et l’organisation Agrisud(2).

Son ouvrage Indignez-vous a été le moteur pour la création du mouvement des Indignés à travers le monde. L’engagement citoyen a été son cheval de bataille tout au long de sa vie. Après le succès de ses deux manifestes, indignez-vous, puis Engagez- vous, Stéphane Hessel s’apprêtait à publier le livre A nous de jouer dans lequel il exhorte “les indignés de cette terre à agir afin de construire une société mondiale vraie et pacifique”.

Sans relâche, il est allé à la rencontre des citoyens, surtout des jeunes, pour clamer l’urgence de s’élever contre toute forme d’oppression. “Quand je rencontre des lycéens et des collégiens qui en sont encore à décider de leur vie, mon message est de leur dire : interrogez-vous sur ce qui vous scandalise et quand vous l’aurez découvert, tâchez de connaître comment concrètement il vous est possible d’agir pour lutter contre”, déclare-il dans son ouvrage Engagez-vous.
J.P

(1) Le Collegium international éthique, scientifique et politique est une association basée en France, fondée en 2002 par Milan Kucan, alors président de la Slovénie, Michel Rocard, ancien ministre. Il rassemble des femmes et hommes d’Etat, des philosophes, des savants des cinq continents. Site web : http://www.collegium-international.org/
(2) Agrisud. Association de lutte contre la pauvreté dans les pays en développement. site web : http://www.agrisud.org/


Source : La CIMADE

05 mars 2013
« Être vigilant pour décrypter l’endroit où il faut s’engager parce que le monde est en train de déraper »

La Cimade salue la mémoire de Stéphane Hessel. Entretien avec Jacques Maury, président d’honneur de La Cimade.

Quand avez vous rencontré Stéphane Hessel ?

D’abord je dois vous dire que je n’ai vraiment rien d’original à dire sur Stéphane Hessel de plus que tout ce qui a déjà été dit et écrit… à part que je peux le dire avec mon cœur.

Je l’ai rencontré pour la première fois à Alger. Il était ambassadeur par interim, c’était 3 ou 4 ans après la guerre d’Algérie. Moi je n’étais pas là pour La Cimade, mais pour une réunion des églises du Maghreb… Je connaissais déjà Stéphane Hessel de réputation car sa première femme était la cousine de Tania Metzel, aumônière en prison pour la Fédération protestante de France, et donc très proche de La Cimade dont lui même connaissait bien l’histoire… Nous nous sommes croisés à de nombreuses reprises ensuite et retrouvés côte à côte dans pas mal de combats.

Sur quels engagements s’est retrouvé Stéphane Hessel avec La Cimade ?

Je ne pourrais pas tous les citer. Nous nous sommes mobilisés ensemble surtout dans des opérations de défense des étrangers…, mais je me souviens également qu’il a associé Jacques Stewart, alors président de La Cimade, à deux missions au Burundi, avant et après les massacres au Rwanda. Stéphane Hessel s’est aussi retrouvé aux côtés des équipiers de La Cimade lorsque des étrangers se sont réfugiés dans des églises, dont celle de Saint Bernard… Je ne peux pas me rappeler tous ces combats communs.

Que souhaitez-vous retenir de ces engagements ?

La présence et l’action de Stéphane Hessel ont toujours été pour nous un vrai stimulant. Il nous a empêché de fermer les yeux sur trop d’injustices, en particulier en ce qui concerne les droits des étrangers et ceux des Palestiniens, lutte dans laquelle La Cimade est présente. Certains peuvent s’étonner qu’un juif ayant connu la persécution nazie puisse prendre parti pour les Palestiniens contre Israël comme il l’a fait. D’autres, au contraire, trouvent cet engagement exemplaire. C’était d’ailleurs un homme complètement exemplaire. Et cela jusqu’au bout. Le dernier souvenir, c’est un coup de téléphone que j’ai reçu de lui il y a environ quinze jours en réponse à ma lettre de vœux. « Le monde va mal » m’a-t-il dit, je lui ai répondu que c’était bien vrai mais qu’il était heureux qu’il y ait des personnalités comme lui pour contribuer à nous ouvrir les yeux… J’aurais pu conclure qu’il était découragé mais je ne pense pas que ce soit vrai. Cet homme avait une obstination dans le courage incroyable. Il a toujours considéré qu’il y avait quelque chose de plus à faire contre l’injustice. Une des leçons essentielles que je retiendrais de Stéphane Hessel, c’est qu’il faut toujours être vigilant pour décrypter l’endroit où il faut s’engager parce que le monde est en train de déraper.

Propos recueillis par Agathe Marin.


Commentaires

Agenda

 

2018

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois