Québec, petite enfance : « Il y a 10 jours seulement, nous exhortions le gouvernement de madame Marois de se ressaisir de son obsession du déficit zéro au détriment des services publics à la population… »

dimanche 31 mars 2013
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 21%

Source : Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

28.03.2013

La FIPEQ-CSQ abasourdie par le peu d’écoute du gouvernement péquiste

Catégorie : Petite enfance

Montréal, le 28 mars 2013. – « Il y a 10 jours seulement, nous exhortions le gouvernement de madame Marois de se ressaisir de son obsession du déficit zéro au détriment des services publics à la population. Voilà que nous apprenons encore cette semaine qu’il compte effectuer des coupes supplémentaires de 15 millions de dollars pour l’année 2014 dans les services de garde éducatifs.

Le gouvernement du Parti québécois a-t-il renoncé à bâtir une société plus juste et équitable ? », s’étonne Sylvie Tonnelier, présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Sylvie Tonnelier est d’autant plus étonnée que lors de la récente annonce de la réduction de 56 millions dans les services de garde, son organisation avait exhorté le gouvernement péquiste de ne pas affaiblir le réseau de services de garde qu’il a fortement contribué à créer. « C’est comme si les péquistes reniaient la politique de la famille qu’ils ont mise en place et à laquelle la population souscrit depuis ce jour, et plus particulièrement les femmes et les familles monoparentales », s’insurge la présidente de la FIPEQ-CSQ.

Rappelons que ce réseau public de services de garde a permis à des milliers de personnes de prendre le chemin de l’emploi et de contribuer ainsi à l’économie du Québec. Malheureusement, le gouvernement semble vouloir ignorer le cri d’alarme que la majorité des intervenants du milieu de la petite enfance lui ont lancé le 17 mars dernier.

Sylvie Tonnelier demande à la ministre de la Famille, Nicole Léger, de revoir sa décision pour plutôt se porter à la défense d’un système public qui a maintes fois prouvé son efficacité. « Il ne faut pas oublier que des services de garde de qualité sont un avantage primordial pour les entreprises qui veulent des travailleuses et des travailleurs qualifiés et disponibles », conclut la présidente de la FIPEQ-CSQ.
Profil de la FIPEQ-CSQ

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) représente 13 600 responsables d’un service de garde en milieu familial et plus de 1 700 travailleuses dans les installations des CPE. Elle est l’organisation syndicale la plus représentative dans le secteur de la petite enfance au Québec.


Commentaires

Agenda

 

2020

>>

 

Mars

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2425262728291
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois