Un dirigeant syndical égyptien passible d’emprisonnement

dimanche 16 juin 2013
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 43%

Source : industriall

Un dirigeant syndical égyptien passible d’emprisonnement

13.06.2013

Yousri Maarouf, président du nouveau Congrès démocratique égyptien du travail (EDLC) est passible de trois ans d’emprisonnement pour activités syndicales. IndustriALL Global Union mobilise un soutien au camarade Yousri avant sa comparution devant la cour suprême d’Égypte le 17 juin.

Yousri avait déjà été condamné à une peine de trois ans de prison par une cour pénale, et l’attente internationale se tourne maintenant vers l’annulation de ce verdict répressif à la prochaine audience de la cour suprême qui aura lieu lundi.

Yousri a dirigé les dockers de l’entreprise d’Alexandrie chargée des conteneurs et de la manutention du fret au port de Al-Dekheila sur la côte méditerranéenne. Le combat pour obtenir des conditions décentes d’emploi dans l’entreprise remonte à 2011, deux ans avant la révolution du 25 janvier en Égypte, à l’époque de la loi archaïque du travail 12-2003 du régime de Moubarak.

Les manifestations des dockers avaient forcé la direction à s’en tenir aux accords précédents et avaient permis d’obtenir une amélioration des conditions d’emploi pour tous les salariés de l’entreprise. À partir de ce moment, le camarade Yousri et les autres responsables syndicaux dans l’entreprise ont été harcelés par la direction et les autorités.

Le harcèlement contre Yousri s’est aggravé alors qu’il continuait de signaler des cas de corruption concernant la direction de l’entreprise. Le président de l’entreprise a menacé de licencier Yousri et a déposé une plainte au pénal contre lui auprès du procureur général. Yousri a subi des retenues sur les salaires et a été constamment transféré dans différents départements pour qu’il ne soit pas en contact avec les dockers.

Yousri avait organisé une grève de 1.500 travailleurs le 1er octobre 2011 et provoqué un arrêt total de l’activité dans les installations du port. Les accusations auxquelles Yousri fait face concernent l’incitation des travailleurs pendant cette grève. Yousri, qui a réussi à faire la lumière sur la corruption dans l’entreprise, assure que la prison ne l’empêchera pas de diriger l’EDLC. La campagne de IndustriALL est destinée à empêcher son emprisonnement.

Dans une lettre au camarade Yousri, le secrétaire général de IndustriALL, Raina, a dit :

Nous, tout comme nos syndicats membres, sommes scandalisés d’apprendre le harcèlement continu, les représailles et les persécutions subies de la part de votre employeur et des autorités, alors que vous défendez courageusement les droits et les conditions de travail des salariés, tout en protestant contre la corruption généralisée que vous avez décelée.

Nous vous assurons que nous suivons de près la situation et en particulier la prochaine audience du 16 juin 2013. Nous mettons à votre disposition tout notre soutien et notre solidarité, et nous sommes prêts, si nécessaire, à engager une campagne publique et mondiale contre le harcèlement continu d’un important dirigeant syndical.

IndustriALL a assisté au congrès fondateur de l’EDLC qui a eu lieu au Caire le 24 avril 2013. Les représentant(e)s de plus de 186 syndicats indépendants ont élu Yousri Maarouf, président, par suffrage direct à bulletin secret.


A lire

Egypte : Congrès d’unification syndical, regroupant plus de 100 syndicats. Le Congrès égyptien démocratique du travail est né (EDLC)

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article3209


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois