Grève au complexe sidérurgique de Tosyali, à Oran Les travailleurs bloquent l’accès

mercredi 9 octobre 2013
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 48%

Source : L’Econews

Grève au complexe sidérurgique de Tosyali, à Oran Les travailleurs bloquent l’accès

09 oct. 2013
Inauguré en grande pompes, au mois de juin dernier, par Abdelmalek Sellal et le premier ministre turc RecepTayyip Erdogan, le complexe sidérurgique de Tosyali sis à Bethioua (40 km à l’est d’Oran) vit au rythme des arrêts de travail et de plateformes de revendications des travailleurs nationaux.

En effet, les travailleurs de cette importante infrastructure ont mis à exécution leur menace et déclenché une grève et bloqué l’accès au site dont les activités ont été paralysées hier durant la journée.

La production du rond à béton, entre autres spécialité de l’usine, a été stoppée et les activités sont restées à l’arrêt durant toute la journée d’hier.

Les travailleurs se disent « exaspérés par la relation de travail avec le manager de l’entreprise ».

Ceci étant dit, le collectif des travailleurs réclame « un relèvement de leurs salaires au même niveau des expatriés turcs, le paiement des primes, notamment celle relative à la pénibilité, la mise en place d’un service de transport pour les sidérurgistes en raison de l’éloignement du site industriel, le droit de créer une section syndicale pour contrecarrer les licenciements abusifs qui sont légion », selon le collectif des travailleurs.

Selon les mêmes sources, il semblerait qu’une quarantaine de travailleurs a été licenciée la semaine dernière dans des circonstances obscures.

En fin de matinée d’hier, le chef de daïra de Bethioua s’est rendu sur les lieux ainsi que des représentants de l’inspection du travail pour tenter une médiation entre les deux parties en conflit.

Pour rappel, le complexe sidérurgique de Tosyali a été inauguré le 6 juin dernier, en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan.

Il emploie, selon nos renseignements, 726 travailleurs nationaux pour un investissement de 750 millions de dollars pour une capacité de production estimée à 1 250 000 tonnes.

Cette nouvelle aciérie a été réalisée par la société turque de droit algérien « TosyaliIron et Steel ».

Il est également utile de rappeler que ce mouvement de mécontentement avait commencé la semaine dernière et risque apparemment de perdurer tant les « discriminations » entre les travailleurs nationaux et les expatriés sont flagrantes pour ne pas dire « qu’elles frôlent l’irrespect ».

Saou Boudjemâ


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois