Après les non-réponses de François Hollande, l’UNL appelle notamment les lycéens à manifester partout en France le 5 novembre 2013.

dimanche 20 octobre 2013
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 48%

Source UNL (Union Nationale Lycéenne) http://www.unl-fr.org/

Après les non-réponses de François Hollande, l’UNL appelle les lycéens à poursuivre la mobilisation.

Samedi, 19 Octobre 2013 13:09

François Hollande s’est exprimé ce samedi 19 octobre à la suite de la remise du rapport d’enquête administrative sur les conditions d’expulsion de la jeune Léonarda. Ces annonces ne correspondent pas aux revendications des lycéens qui se sont mobilisés pour le retour des élèves expulsés et pour un changement de politique d’immigration par la loi.

Les lycéens mobilisés pour un changement de la loi
François Hollande a rappelé aujourd’hui sa détermination à faire respecter la loi en matière d’immigration.

Il n’a pas comme l’attendaient les lycéens mobilisés depuis trois jours annoncé vouloir changer cette loi qui reste aujourd’hui profondément injuste. C’est de la responsabilité du gouvernement de modifier la loi pour protéger l’ensemble des jeunes scolarisés.

Pour une réelle sanctuarisation de l’éducation

Le président de la République a annoncé sa volonté de clarifier les textes pour éviter que de nouvelles arrestations se fassent durant le temps scolaire et périscolaire. Cette sanctuarisation de l’Ecole affichée ne protège en rien les jeunes scolarisés. Qu’un jeune scolarisé se fasse arrêter à 10h durant ses cours ou à 12h en rentrant chez lui ne change rien. Il ne pourra pas poursuivre sa scolarité. Il faut une réelle sanctuarisation de l’éducation qui interdise l’arrestation et l’expulsion des jeunes en formation.

Une non-réponse au cas Léonarda

En annonçant le retour possible de Léonarda sans sa famille, le président de la République n’apporte aucune solution au cas de la jeune collégienne. Cela fait 3 jours que la jeune fille annonce qu’elle-même refuserait cette solution. Le président n’a pas non plus répondu au cas du lycéen Khatchik ainsi qu’à tous les cas actuels et futurs de jeunes expulsés en cours de formation.

L’UNL maintien son appel à poursuivre la mobilisation

François Hollande n’a répondu à aucune des exigences exprimées ces derniers jours par les lycéens. Au-delà du cas par cas, les lycéens se sont exprimés pour que ces situations ne se reproduisent plus.
L’UNL appelle les lycéens à poursuivre la mobilisation pour un changement de politique migratoire.

Cela passe nécessairement par l’établissement d’une loi interdisant les expulsions de jeunes scolarisés et de leur famille.

L’UNL appelle notamment les lycéens à manifester partout en France le 5 novembre 2013.


Union Nationale Lycéenne 73


Chambéry

18/10/2013
Entre 300 et 400 élèves manifestent devant les portes du lycée Vaugelas à appel de Union Nationale Lycéenne 73, « Nous sommes indignés qu’une jeune en formation en France soit expulsée. C’est indigne de la France ! »


Chambéry : les lycéens de Vaugelas manifestent... par ledauphinelibere


Les lycéens dans la rue suite aux expulsions d’élèves sans-papiers !

Jeudi, 17 Octobre 2013
Suite à l’expulsion récente du lycéen Khatchit à Paris et de la collégienne Léonarda dans le Doubs,l’UNL appelle les lycéens à se mobiliser dans toute la France pour exiger le retour de ces deux élèves de l’Ecole de la République.


Il n’y a pas besoin d’un carte d’identité pour aller à l’Ecole !

Aucun élève ne doit voir sa scolarité interrompue sous prétexte qu’il n’aurait pas vocation à s’intégrer en France... L’Ecole de la République est celle de l’Egalité, de l’intégration, du vivre ensemble, et elle a le devoir de scolariser tous les enfants sur le territoire.

L’UNL condamne également les conditions d’arrestation de la collégienne Léonarda qui sont inadmissibles. L’UNL ne peut pas tolérer que la police intervienne dans le cadre scolaire pour arrêter une élève. Nous demandons des explications au Ministre Manuel Valls.
L’UNL exige le retour immédiat en France de Khatchit et de Léonarda afin qu’ils puissent finir leur scolarité paisiblement.
Nous demandons ensuite que chaque élève sans-papier, qu’il soit majeur ou mineur, soit protégé par un texte de loi qui lui permette de mener jusqu’au bout sa scolarité.


Portfolio

JPEG - 89.3 ko

Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois