Égypte : trois militants (laïques/sociaux) anti-Moubarak condamnés à trois ans de prison, pour avoir participé à une manifestation non autorisée.

dimanche 22 décembre 2013
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 100%

Source : Le Huffington Post

Égypte : trois militants anti-Moubarak condamnés à trois ans de prison

AFPQC2 | Par Agence France-Presse

dimanche 22 décembre 2013

Trois militants actifs lors de la révolte qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir en 2011 ont été condamnés dimanche à trois ans de prison en Egypte pour avoir manifesté contre les nouvelles autorités ayant destitué le président islamiste Mohamed Morsi, selon des sources judiciaires.

Il s’agit de Ahmed Maher, Ahmed Douma et Mohamed Adel. C’est la première fois qu’un tribunal condamne des manifestants non islamistes depuis que l’armée a destitué et arrêté M. Morsi le 3 juillet et que le nouveau pouvoir dirigé de facto par les militaires réprime implacablement et dans le sang tout rassemblement des pro-Morsi depuis mi-août.

Ils ont été condamnés après avoir été jugés coupables d’avoir organisé et participé fin novembre à une manifestation "illégale" car non autorisée.

Cette manifestation visait à protester notamment contre une nouvelle loi interdisant tout rassemblement qui n’aurait pas été annoncé trois jours avant au ministère de l’Intérieur, lequel se réserve le droit de l’autoriser ou l’interdire.

Cette nouvelle loi a déclenché la fureur des mouvements libéraux et laïcs qui s’étaient, jusqu’à présent, abstenus de critiquer la répression très meurtrière des manifestations pro-Morsi, voire soutenaient le nouveau gouvernement dans ces actions.

Maher, Douma et Adel étaient des militants très connus et parmi les plus actifs à la tête de mouvements libéraux ayant organisé les manifestations populaires qui ont poussé en février 2011 Hosni Moubarak, chef de l’Etat depuis trois décennies, à abandonner le pouvoir, au profit d’un conseil militaire.

Dans la foulée de la révolte, les Frères musulmans avaient remporté les législatives et M. Morsi la présidentielle en 2012. Le seul chef de l’Etat jamais élu démocratiquement en Egypte a ensuite été déposé par l’armée le 3 juillet.

Depuis mi-août, plus d’un millier de manifestants islamistes pro-Morsi ont été tués par les soldats et les policiers, essentiellement au Caire, et des milliers de Frères musulmans ont été arrêtés, dont la quasi-totalité de leurs leaders.

Ces derniers, comme M. Morsi en personne, sont actuellement jugés pour plusieurs chefs d’accusation, dont "incitation au meurtre de manifestants".


Source : RFI

Egypte : trois militants anti-Moubarak écopent de trois ans de prison

dimanche 22 décembre 2013

Par RFI

En Egypte, le tribunal correctionnel du Caire a condamné, ce dimanche 22 décembre, trois militants révolutionnaires à trois années de prison et 5 000 euros d’amende. Ils étaient accusés d’agression contre des policiers et d’organisation d’une manifestation illégale.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti
Les personnes condamnées ce 22 décembre en Egypte, sont Ahmad Maher, le fondateur du Mouvement du 6-Avril, ainsi que de Ahmad Doma et Mohamed Adel, deux autres dirigeants du mouvement contestataire.

L’affaire remonte à la mi-novembre quand Ahmas Maher était jugé pour « organisation de manifestation illégale ». Quelques jours plus tard, des centaines de membres du « 6-Avril » ont manifesté devant le tribunal et des accrochages ont eu lieu avec la police. Six membres des forces de l’ordre ont été blessés, selon les autorités.
Loi contestée

La condamnation des trois militants révolutionnaires est une conséquence de la loi adoptée mi-novembre, interdisant les manifestations sans permis préalable du ministère de l’Intérieur.

Une loi théoriquement destinée à mettre fin aux manifestations des Frères musulmans mais qui a été appliquée dès son entrée en vigueur contre les militants révolutionnaires.

Une loi condamnée par la plupart des partis laïcs qui estiment qu’elle risque de diviser et d’affaiblir les rangs des adversaires des Frères musulmans à trois semaines d’un référendum crucial sur la Constitution.


Egypte : Congrès d’unification syndical, regroupant plus de 100 syndicats. Le Congrès égyptien démocratique du travail est né

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article3209

Egypte. Les grèves actuelles vont-elles prendre un tour politique ?

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article3568


Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois