Egypte : 22.000 travailleurs et travailleuses font actuellement grève dans la plus grande entreprise textile publique d’Égypte à Mahalla.

vendredi 14 février 2014
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 12%

Source : IndustriAll

IndustriALL demande au gouvernement égyptien de répondre aux demandes des grévistes

13.02.2014

Près de 22.000 travailleurs et travailleuses font actuellement grève dans la plus grande entreprise textile publique d’Égypte à Mahalla.

Les grévistes de l’entreprise Spinning and Weaving Company à Mahalla demandent le paiement des primes promises pour 2013, l’application du salaire minimum de 1200 EGP (172 USD) et le licenciement de Fouad Abdel-Alim, chef de la compagnie financière qui supervise toutes les entreprises textiles du secteur public.

“Nous demandons instamment au gouvernement de répondre dans les délais aux revendications légitimes des travailleurs et travailleuses, et de s’assurer que leurs demandes seront prises en compte au niveau décisionnel, notamment pour traiter les questions qui touchent directement les salariés et leurs familles,” a déclaré Kemal Özkan, secrétaire général adjoint de IndustriALL Global Union.

Mohamed Assad, secrétaire aux médias du syndicat libre de l’entreprise Mahalla Spinning and Weaving Company, et jeune dirigeant gréviste a déclaré :

“Nous avons reporté à plusieurs reprises cette grève sur la base de promesses non tenues du gouvernement concernant le paiement des primes, et pour s’assurer que notre grève ne soit pas utilisée à des fins politiques. Tous les salariés insistent maintenant pour obtenir l’application du salaire minimum et le licenciement de Fouad Abdel-Alem.”

Le Comité économique ministériel a approuvé lundi le paiement de 157 millions d’EGP (22,5 millions d’USD) de retard de versement de primes, mais les travailleurs et travailleuses poursuivent la grève jusqu’à obtenir satisfaction des autres revendications, notamment le licenciement de Fouad Abdel-Alim.

Avant d’être à la tête de la compagnie financière, Abdel-Alim était le président de Mahalla Spinning and Weaving Company jusqu’à sa mise à l’écart après une grève en 2007 qui demandait son licenciement.

Alors que les salariés affirment pouvoir attendre l’établissement du salaire minimum jusqu’aux prochaines discussions sur son application dans toute l’entreprise, ils ne toléreront pas le maintien de Fouad Abdel-Alim à son poste.

Les 5.000 femmes qui constituent 25% de l’effectif de l’entreprise participent à la grève, qui est également soutenue par 12.000 travailleurs et travailleuses de cinq entreprises du secteur public en grève pour les mêmes revendications.

Les travailleurs et travailleuses de Mahalla ont constitué une force importante pour le renversement du régime de Hosni Moubarak le 25 janvier 2011.

Depuis 2006, ils ont été à la tête des plus grandes vagues de grèves en Égypte en 60 ans, pour protester contre la détérioration des conditions de travail et de vie, et pour s’opposer au défi constitué par le régime de Moubarak.


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois