Hongrie : Des élections à haut risque pour la Hongrie et l’Europe…

samedi 1er mars 2014
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 48%

Hongrie : Des élections à haut risque pour la Hongrie et l’Europe…

Notre correspondant à Budapest

18 février 2014

Le journal électronique de Népszabadság - nol.hu - affirme qu’il a suivi la voiture de service d’une firme électronique qui a installé un système pour intervenir dans les programmes de télé à n’importe quel moment quand le contenu ne plait plus au pouvoir (au niveau du cabinet du Premier Ministre).

L’interview donnée par F. Gyurcsány à la télé ATM en direct, a été plusieurs fois coupée et les auditeurs ne l’entendaient pas.

Selon le journal, c’est Péter Szíjjártó, ancien porte-parole d’Orbán, qui a amené le système à partir d’Azerbaidjan en Hongrie.

Les fraudes ont déjà commencé par le Fidesz avant même que la campagne électorale ait commencée formellement :

- Avant la date du commencement de la campagne fixé par le gouvernement… ce même gouvernement a déjà envahi les lieux publics de photos des candidats du Fidesz.

- L’Office électoral a commis une faute administrative - par hasard -à cause d’elle les partis de l’opposition ne peuvent pas commencer à recueillir les signatures de recommandation (chaque candidat doit en avoir 500 au moins pour qu’il soit éligible). Les partis de l’opposition commencent leur campagne avec deux journées de retard.

- Les agents du Fidesz se présentent souvent à la porte des citoyenNEs comme des fonctionnaires de la municipalité, et ils demandent des informations personnelles pour enrichir la base des données, utilisées uniquement par les Listes de Kubatov (un copain d’Orbán, qui établit une base de données sur l’ensemble de la population du pays - depuis le début des années 2000).

Zsuzsa Koncz chante une chanson de János Bródy sur ce Pays des fées où un gnome malveillant essaye d’énerver les gens pour qu’ils se battent l’un contre l’autre...

La chanson est interdite sur les chaines contrôlées, mais elle se retrouve partout sur internet.

On espère pourtant que ce soit un printemps qui arrive.


A lire

Hongrie : János Bródy, Zsuzsa Koncz, liberté et espoir un long chemin.

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article1228


Rappel

le terrain électoral en pente :
- un seul tour du scrutin,

- pas de seuil de validité

- plus de silence de campagne au jour du scrutin

- circonscriptions redessinées selon l’intérêt du Fidesz

- préconditions spéciales pour présenter une liste nationale par les partis

- le nombre des députés diminué par un tiers

- moyens illégaux utilisés par le gouvernement


Hongrie : Un seul tour de scrutin

Notre correspondant à Budapest

14 janvier 2014

Pour la première fois, il y aura un seul tour de scrutin et le parti ou l’alliance qui sera en première position gagnera, même avec moins de 50 % des voix. C’est une incitation à l’union.

Le revers de la médaille, c’est que l’union doit rassembler tout le monde y compris l’ancien Premier ministre, Ferenc Gyurcsany, qui avait fait beaucoup d’erreurs et symbolise l’échec du gouvernement Socialiste précédent. Il est beaucoup plus difficile de convaincre les électeurs que l’on est une force de changement avec un tel symbole d’échec politique dans son équipe.


LA HONGRIE : La gauche n’est toujours pas prête á s’unir contre l’Orbánistan

Un groupe d’intellectuels connuEs – György Konrád et Zsuzsa Ferge parmi eux – se sont dépéchéEs de féliciter la déclaration commune du 8 janvier du Parti socialiste (MSZP) et du Rassemblement 2014 (Együtt-PM).

Ils établiront une liste commune pour les élections législatives du printemps.

Gordon Bajnai (Együtt-PM) retire sa candidature au poste de premier ministre et accepte que le Parti socialiste nomme un autre candidat commun.
Les deux partis laissent la porte ouverte á Ferenc Gyurcsány et sa Coalition démocratique (DK) pour rejoindre cette union.

La fête n’arrive pourtant pas.

Péter Juhász, vice-président du Együtt-PM (représentant du Milla) a déclaré tout de suite qu’il ne laisserait pas son nom sur une liste avec Gyurcsány, et il y a pire dans ce cas, il n’accepte pas d’être élu au au parlement.

CertainEs militantEs du Szolidaritás sont pourtant raviEs de ce que Juhász sort du scéne politique.

Dans un article dans le quotidien Népszava, Ágnes Heller** a vivement critiqué le groupe des intellectuels qui soutient la nouvelle coalition électorale et laisse entendre que c’était ce groupe qui a poussé les partis à cet accord.

La situation générale reste favorable au Fidesz qui souligne que tous ceux qui sont maintenant ensemble pour former l’opposition qui ont dirigé le pays dans l’abysse entre 2002 et 2010.

Orbán a appelé ses peuples à former l’Équipe Hongroise pour dire oui á la continuation de la politique de la baisse du régime familial.

Le contre-argument de l’opposition est que le gouvernement Orbán a déjà retiré beaucoup plus dans les poches de la population qu’il en redonne … la propagande du gouvernement qui vise surtout les retraitéEs.

Depuis l’accord des forces de la gauche, aucun sondage n’a pas été effectué. Les derniers montrent une augmentation du soutient aussi bien du gouvernement que du Parti socialiste. La stagnation du Együtt-PM a certainement contribué á leur décision de céder plus de terrain aux socialistes.


Note d’On vaulx mieux que ça

*(Együtt-PM) Alliance électorale regroupant le mouvement SZOLIDARITÁS, une partie (« la gauche » de ce partie) du LMP (parti Vert Européen)… plus un ancien 1er ministre socialiste, Gordon Bajnai.

** Ágnes Heller, née le 12 mai 1929 à Budapest, est une philosophe et sociologue hongroise d’inspiration marxiste. Disciple de Georg Lukács.
http://videos.arte.tv/fr/videos/agnes-heller-le-portrait--6424380.html
Georg Lukács (néle13 avril 1885 et décédé le 4 juin 1971) : …En 1917, il adhère au marxisme et entre par la suite au Parti communiste de Hongrie. Il participe à la République des conseils de Hongrie de 1919… Il est ministre de la Culture dans le gouvernement d’Imre Nagy en 1956…


A lire également

Hongrie : Soutenons, les chimistes hongrois en grève pour défendre leurs droits Les travailleurs ont entamé une grève avec occupation des locaux de l’usine le 3 février.

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article3726

Vidéo sur Ágnes Heller


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois