Québec : Les coupes du gouvernement Couillard rendent les manifs plus populaires

mercredi 26 novembre 2014
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 48%

Source : La Presse CA

Publié le 24 novembre 2014

Les coupes du gouvernement Couillard rendent les manifs plus populaires

Lia Lévesque
La Presse Canadienne

Les récentes annonces et rumeurs de compressions dans les services publics, particulièrement celle touchant le tarif des services de garde, ont eu pour effet de stimuler la mobilisation en vue des grandes manifestations prévues samedi prochain à Montréal et Québec.

« Oui, il y a eu plus de demandes » pour participer aux manifestations depuis les récentes annonces du gouvernement Couillard. « Non seulement il y a eu plus de demandes, mais la réaction, de façon générale, nous laisse croire que ça va être une très, très, très grande manifestation, et à Montréal et à Québec », a commenté en entrevue lundi le président de la CSN, Jacques Létourneau.

La mobilisation touche bien plus que les opposants au projet de loi 3 sur la réforme des régimes de retraite dans le milieu municipal.

L’annonce touchant la modulation des tarifs dans les services de garde en a choqué plus d’un, rapporte M. Létourneau. Les employés du secteur privé aussi se sentent interpellés, assure-t-il.

Dimanche, le comité Robillard sur la révision des programmes a ciblé l’assurance-stabilisation des agriculteurs, le transport ambulancier, le financement des étudiants internationaux, en plus des transferts du gouvernement du Québec vers les municipalités.

« C’est clair que plus les libéraux vont en mettre dans le voyage, plus la mobilisation risque d’être forte », a opiné M. Létourneau. Il croit que les manifestations vont être comparables à celles qui, en 2003, étaient organisées par la coalition « J’ai jamais voté pour ça » contre le gouvernement de Jean Charest.

« On me disait ce matin qu’il n’y a plus aucun autobus coach disponible à travers le Québec pour les mobilisations. On commence à louer des autobus scolaires », a commenté M. Létourneau.

La CSN à elle seule a nolisé 80 autocars qui se rendront à Montréal et 75 à Québec. Trois autobus viendront des Îles-de-la-Madeleine, souligne le syndicaliste.

Et les manifestations rassembleront aussi les autres grandes organisations syndicales, des groupes sociaux et étudiants, sans compter, bien sûr, des parents : FTQ, CSQ, CSD, Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec, Fédération étudiante universitaire, Fédération étudiante collégiale, Fédération autonome de l’enseignement, Collectif Québec sans pauvreté, pour ne nommer que ceux-là.

Des tracts étaient d’ailleurs distribués dans le métro de Montréal, lundi matin, pour inviter les gens à participer aux manifestations.

À Montréal, le rassemblement aura lieu à la Place du Canada à midi, à l’angle de René-Lévesque et Peel, et le départ aura lieu à 13h. À Québec, il aura lieu au Parc des Champs-de-Bataille sur les plaines d’Abraham.

Les organisateurs ont veillé à la sécurité pour éviter tout débordement ; ils ont indiqué le trajet aux services de police concernés, a noté M. Létourneau.
******************************************

Source : Presse-toi à gauche !

POUR PRESERVER LE QUEBEC DE LA DESTRUCTION : REFUSONS L’AUSTERITE ! MARCHONS LE 29 NOVEMBRE A MONTREAL ET A QUEBEC

mardi 18 novembre 2014

Le 29 novembre, à 13 h, à Montréal et Québec, des organismes de la société civile, des associations étudiantes et des organisations syndicales sortiront ensemble pour lancer le message : « Refusons l’austérité ! » Ce mouvement concerté des acteurs du progrès social veut rappeler au gouvernement Couillard qu’au-delà des consultations publiques « tape à l’œil », nous n’assisterons pas passivement au démantèlement de l’État-providence au Québec.

Un mandat pour détruire le modèle québécois ?

Ce gouvernement a mené, le printemps dernier, une campagne électorale séduisante pour des Québécoises et des Québécois, axée sur le développement du Québec et la création d’emplois.

Or, sous prétexte de redresser les finances publiques, on impose au contraire des mesures d’austérité d’une vigueur jamais vue jusqu’à présent.

Plutôt que de se concentrer sur le développement, la création d’emplois, la pérennité des services publics et des programmes sociaux ou encore d’avoir le courage d’aller chercher de nouveaux revenus, le Parti libéral veut imposer au cours des deux prochaines années des coupes de plus de 6 milliards de dollars dans les services publics et les programmes sociaux, et ce, dit-il, sans toucher aux services aux citoyens. Nous en doutons fortement, car les faits parlent d’eux-mêmes !

Sous le couvert d’une austérité qui serait salutaire, le gouvernement actuel s’attaque aux missions fondamentales de l’État québécois – missions qui font du Québec une société unique en Amérique du Nord, plus juste et égalitaire. Ailleurs, la désolation règne dans les États où des politiques d’austérité ont été appliquées, Joseph Stiglitz l’affirme : l’austérité a échoué.

En accentuant les restrictions budgétaires, on amoindrit les symptômes économiques, mais le chômage continue d’être au plus haut et le PIB par habitant demeure en chute libre.

Voulons-nous des mesures cosmétiques pour le Québec, qui n’auront pas d’effet sur sa richesse ?

Souhaitons-nous faire du Québec une société déstructurée et désorganisée, qui ne pourra même plus répondre aux besoins intrinsèques de ses citoyennes et de ses citoyens ?

Refusons l’austérité afin d’éviter des coupes inadmissibles dans les services publics et faisons-nous entendre du gouvernement !

Quand bien même ce gouvernement crierait sur tous les toits que les services ne seront que peu ou pas touchés, les coupes actuelles touchent directement l’accessibilité et la qualité des services à la population.

Tout y passe ! Autant dans les domaines de la santé, des services sociaux que de l’éducation et de la famille, ces compressions draconiennes frappent de plein fouet les programmes gouvernementaux qui s’adressent à toutes les Québécoises et à tous les Québécois, et particulièrement aux personnes en situation de pauvreté.

C’est pourquoi il nous faut réagir afin d’éviter que le Parti libéral continue de s’attaquer aux plus vulnérables.

Quant aux bienfaits pour les citoyens en situation de précarité, rappelons que les mesures d’austérité ont jusqu’à maintenant des effets néfastes pour l’emploi : nous en tenons pour preuve une perte de plus de 21 000 emplois en 2014, malgré une promesse du Parti libéral, lors de la campagne électorale, de créer plus de 35 000 emplois cette année et 250 000 pour le mandat.

De plus, les politiques de ce gouvernement sont dangereuses pour notre environnement, en visant une rentabilité à court terme des plus douteuses. La preuve : le Parti libéral en toute hâte, développe dans les forages tout en sabrant du côté de la surveillance environnementale. Encore là, des mesures à court terme et un potentiel de démolition de notre patrimoine à moyen terme sont inévitables.

C’est déjà trop : Refusons l’austérité !

Le 29 novembre, participons aux manifestations citoyennes qui se tiendront simultanément à Montréal et à Québec, à 13 heures.
Plus de détails sur refusonslausterite.org
************************************************
Santé refusons l’austérité
https://www.facebook.com/video.php?v=892776990741559&set=vb.266597510026180&type=2&theater


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois