Ecopla : Notre ami c’est l’emploi, la situation d’Ecopla ne peut plus durer

mardi 19 juillet 2016
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 1%

Source : Union régionale des Scop Rhône-Alpes

Adressée à Président de la République française François Hollande

Notre ami c’est l’emploi, la situation d’Ecopla ne peut plus durer

Unique fabricant français de barquettes aluminium, Ecopla est implantéé à St Vincent de Mercuze depuis 1960. La qualité de son savoir-faire Made in France est appréciée par les acteurs majeurs industriels de l’agroalimentaire français (qui produisent tartes, brioches, cakes, pizzas, gratins, etc) et les clients distributeurs : boulangerie-pâtisserie, traiteurs, etc.

Un groupe de salariés d’Ecopla lutte depuis plusieurs années pour reprendre leur entreprise qui est passée entre les mains d’actionnaires financiers étrangers successifs qui ont vidé les comptes de la société, s’appropriant sans motif la trésorerie de l’entreprise.

Après la mise en liquidation judiciaire l’entreprise ayant été dépossédée de sa trésorerie, ce groupe a monté un projet de Société Coopérative et Participative (Scop) avec le soutien de ses clients et de partenaires financiers. Avec un tour de table de 2,3 millions d’€, les salariés ont pu proposer une offre de reprise au Tribunal de Commerce de Grenoble.

Le jeudi 16 juin 2016, le tribunal de commerce de Grenoble a rendu son jugement : les machines et outillages qui font la valeur de l’entreprise Ecopla, dernier fabricant français de barquettes aluminium et leader sur ce marché, sont vendues à un groupe italien qui est son concurrent direct.

Ainsi le Tribunal a préféré choisir l’offre du groupe italien Cuki qui a proposé de racheter les machines et outillages pour 1,5 million d’€, permettant ainsi de rembourser les créanciers mais qui sacrifie tous les emplois.

Le groupe italien Cuki acquière ainsi le parc machine, récupère les marchés et se débarrasse d’un concurrent.

Les salariés ont écrit à Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, et saisi différentes instances politiques et économiques pour leur demander de réagir à cette décision comme cela a été le cas pour l’entreprise SET en 2012.

https://www.change.org/p/ecopla

19 juil. 2016 — Vous êtes plus de 3000 personnes à avoir signée la pétition, plus de 3000 à soutenir le projet d’Ecopla Scop et la démarche des salariés.

La lettre adressée à François Hollande a été envoyée hier par courrier au Palais de l’Elysée.

Nous laissons la pétition ouverte pour le moment, pour continuer à rassembler ceux qui souhaitent soutenir la démarche d’Ecopla et demander au gouvernement de se saisir du dossier.

Merci pour votre soutien, n’hésitez pas à partager la lettre et la pétition sur les réseaux sociaux et par mail.


Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123