VAULX-EN-VELIN : Journée de grève le mardi 5 juin 2018

lundi 4 juin 2018
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 13%

COMMUNIQUE DE PRESSE

Parents et enseignants vaudais mobilisés ensemble

Journée de grève le mardi 5 juin

Depuis 4 semaines, tous les vendredis midi, les enseignants vaudais en REP+ se rassemblent Place François Mauriac (école Courcelles) devant les inspections de l’Education Nationale de Vaulx-en-Velin, pour demander plus de moyens pour la réussite de tous les élèves et pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

Le dispositif « CP à 12 » se fait au détriment des autres élèves

Cette fin d’année scolaire 2017 ainsi que la rentrée 2018 s’annoncent compliquées suite à la mise en place des « CP et des CE1 à 12 ». Cela implique des effectifs très élevés dans les autres niveaux de classe, et cela fait disparaître le dispositif PDMQDC (un enseignant supplémentaire qui permettait de travailler en groupe allégé d’élèves de 12 à 15) dans tous les niveaux de classe.

Proposition des enseignants : les enseignants revendiquent leur droit à organiser les équipes en fonction de leur réalité d’école. Parfois, faire des classes de CP ou de CE1 à 15 ou à 16 élèves pourrait permettre d’alléger considérablement les autres niveaux de classe voire de dégager plus de temps à un enseignant pour remettre en place des dispositifs pédagogiques en groupe allégé de la maternelle au CM2. Mais, pour l’instant, cette possibilité n’a pas été acceptée.

De moins en moins d’adultes intervenant au sein de l’école ou autour de l’école
Les accompagnants des élèves en situation de handicap (EVS) ne sont pas formés et leurs emplois ne sont pas pérennes. Les partenaires médico-sociaux ne sont pas assez nombreux pour répondre à toutes les demandes dans des délais raisonnables.
Il est urgent d’augmenter le nombre de places dans les CMP (centre médico-psychologique) et SESSAD (Service d’Education Spéciale et de Soins à Domicile), ITEP (Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique), ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) qui sont surchargés. En effet, les délais d’attente peuvent se compter en mois voire en années !

Il est indispensable de créer des postes RASED supplémentaires pour apporter une aide à tous les élèves en difficulté, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui

Des classes surchargées en maternelle
Il faudrait réduire le nombre d’élèves en maternelle REP+ comme cela a été le cas dans les écoles dites « ordinaires » à la rentrée 2017 car leurs effectifs sont encore trop élevés.

Une violence quotidienne jusque dans nos écoles
Enfin, au regard de la recrudescence des tensions et des actes extrêmement violents commis aux abords, voire au sein même des écoles (utilisations d’armes à feu, passages à tabac…), l’ensemble de la communauté éducative s’inquiète sur les conditions d’accueil des enfants et leur sécurité. L’armement des policiers municipaux n’y suffira pas. L’absence de réponse adaptée de l’éducation nationale et des forces de police est très préoccupante.

Ils appellent aussi tous les parents à se rassembler ce mardi 5 juin à 9h devant la mairie. Une manifestation vers les lycées Des Canuts et Doisneau sera organisée pour symboliser le droit de tous les enfants à réussir leurs études.


Commentaires

Agenda

 

2018

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois