Hongrie : Un commencement de Mobilisation réussi des étudiantEs et Profs unis contre une nouvelle attaque du gouvernement Orbán contre les universités (coupe budgétaire et introduction des entreprises privées dans la « gestion » des facs).

samedi 25 avril 2015
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 48%

Source : Notre correspondant à Budapest

Le gouvernement Orbán lance une nouvelle attaque contre les universités.

Il prépare une loi qui limiterait l’autonomie des universités :
• notamment par un nouveau comité économique dans lequel seul le recteur représenterait l’université tandis que le comité aurait le droit d’intervenir non seulement dans les affaires financières mais dans le contenue de l’éducation aussi, et cela sans aucune règle d’incompatibilité concernant les membres du comité qui viennent du secteur économique (par ex. de l’industrie pharmaceutique).

• Le projet de loi limite aussi la représentation des étudiantEs ; ferme certaines spécialisations comme le diplôme de base en études internationales et en études en sciences sociales.

• La formation en sciences sociales est la cible préférée de ce projet : le gouvernement du Fidesz à besoin de moins de diplômé capable d’une réflexion critique en matières sociales.

Profs et étudiantEs sont uniEs et en lutte contre ce projet de loi.

La Faculté des Sciences Sociales de l’Université Eötvös serait gravement touchée par une telle loi qui supprimerait 2 de ses 5 programmes de base, lesquels assurent 60% du financement de la faculté.

C’est pourquoi les assemblées générales tenues dans cette faculté, lundi 20 avril et mercredi 22 avril au soir sont devenues symboliques de la résistance. )

(Voir la galerie de photos liée.)

Mardi 21 avril le secrétaire d’état, responsable de l’enseignement supérieur a essayé de calmer les résistantEs en déclarant qu’ « il ne s’agissait que d’un projet » « à discuter encore », mais « on ne fermera pas le programme d’études internationales ».

Actuellement, personne n’y croit.

Notre correspondant à Budapest

Le titre de la galerie : " Va chez toi, Emmi, tu es ivre ! " est un jeu de mot avec l’abréviation du ministère responsable de l’éducation supérieure (EMMI) qui est aussi un diminutif du nom Emilia.
http://nepszava.hu/galeria/1031-menj-haza-emmi-reszeg-vagy---elte-forum-kepekben---kepgaleria/fullscreen/


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois