Hongrie : il faut sauver les archives de Lukács de Budapest.

samedi 12 mars 2016
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 14%

Pétition

Nous protestons contre la fermeture des Archives Lukács

Les signataires de cet appel expriment leur profonde préoccupation devant la décision de l’Académie hongroise des Sciences de fermer les Archives Lukács de Budapest.

György Lukács fut l’un des plus éminents philosophes du XXe siècle et un auteur majeur de la modernité, non seulement dans le domaine de la philosophie, mais aussi de la pensée politique, de la théorie et la critique littéraire, de la sociologie et de l’éthique.

Figure de renommée internationale, Lukács représente l’un des sommets de la riche culture hongroise ; ses œuvres font partie du patrimoine vivant de l’humanité.

Durant plusieurs décennies, les Archives Lukács ont permis à un large public académique et non-académique d’avoir accès aux documents de sa vie et de son œuvre.

De plus, se situant dans l’appartement où le philosophe passa les dernières années de sa vie, les archives ont servi également d’espace de mémoire, dédié à l’une des personnalités décisives de notre temps. Aussi appelons-nous les autorités compétentes à reconsidérer leur décision qui a éveillé la tristesse et l’indignation de la communauté scientifique et culturelle internationale.

http://www.petitions24.net/tiltakozunk_a_lukacs_archivum_bezaratasa_ellen


Quelques repères de la vie de György Lukács

György Lukács naît dans une famille de la bourgeoisie juive de Budapest. Il fait des études de philosophie à l’université Humboldt de Berlin et obtient son doctorat ès lettres en 1906. Il devient l’assistant de Max Weber.

En 1917, il adhère au marxisme et entre par la suite au Parti communiste de Hongrie. Il participe à la République des conseils de Hongrie de 1919 (dirigée par Béla Kun).

Après l’échec de ce soulèvement, il s’exile en Autriche, puis à Berlin, et enfin à Moscou à partir de 1933. Il revient en Hongrie en 1945, et devient député et professeur de philosophie.

Il est ministre de la Culture dans le gouvernement d’Imre Nagy en 1956. Après la répression de l’Insurrection de Budapest, il est exilé en Roumanie, mais peut revenir en Hongrie en 1957. Il se consacre alors aux questions d’esthétique et de théorie littéraire.

Il mort le 4 juin 1971, il était un philosophe marxiste et sociologue de la littérature hongroise, hongrois d’expression allemande.


Commentaires

Agenda

 

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois