Mitsubishi Electric a lock-outé des syndicalistes de son usine en Thaïlande et les a soumis à des traitements dégradants et humiliants

mercredi 21 novembre 2018
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 6%

Source : syndicat mondial IndustriALL

Partenaire officiel des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020, Mitsubishi Electric a lock-outé des syndicalistes de son usine en Thaïlande et les a soumis à des traitements dégradants et humiliants.

La société a licencié 24 dirigeants et membres du syndicat et contraint les autres à démissionner du syndicat et participer à un camp de quatre jours dans une base militaire pour « apprendre la discipline et l’ordre » avant d’être réintégrée.

Malgré cette humiliation délibérée, 48 travailleurs sont toujours exclus du lieu de travail.

Mitsubishi remplace la convention collective par des contrats individuels, dans le but de briser le syndicat qui est actif dans l’usine depuis 20 ans.

Le syndicat mondial IndustriALL a lancé une campagne mondiale appelant la société à respecter les normes internationales du travail, à rétablir immédiatement les 24 dirigeants et membres syndiqués licenciés et les 48 membres exclus, et à cesser de violer les droits syndicaux fondamentaux.

Merci de prendre une minute pour montrer votre solidarité à ces ouvriers et soutenir leur campagne.
https://www.labourstartcampaigns.net/show_campaign.cgi?c=3940&src=mm


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois