Roms : Attaque raciste sans précédent en région de Podravina (Croatie)

mercredi 23 mars 2016
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 100%

Source : Blogs Serbie Droits Humains

Roms : Attaque raciste sans précédent en région de Podravina

En plein milieu de la nuit, ils pénètrent dans la maison, cassent les fenêtres et expulsent la famille de Roms avec ses six enfants (Jutarnji)

La scène était un véritable cauchemar, cette nuit-là. Au beau milieu de la nuit, deux hommes ont défoncé la porte d’entrée et fait irruption dans la maison où, ne s’imaginant pas ce qui allait se produire, les six enfants dormaient avec leurs parents. La famille était sous le choc, encore endormie et emplie d’horreur, lorsqu’elle a entendu les cris et le fracas.

JPEG - 14.7 ko

L’attaque nocturne contre la famille rom de huit personnes à Stara Graca, village de la région de la Podravina, près de Pitomača, a eu lieu la semaine passée [en janvier 2016]. Les deux hommes ont fait irruption dans la maison de la famille Tudić, que les Roms louent depuis cinq mois. Un troisième assaillant montait la garde devant l’entrée de la maison. La police recherche les agresseurs, et la famille rom, en raison de la peur engendrée, s’est installée temporairement à Suhopolje, près de Virovitica.

Selon des informations officieuses, les deux hommes, après l’attaque dans la maison, ont commencé a jeter dehors de la maison des objets et meubles. Quand ils sont entrés dans la chambre, ils ont réveillé les enfants et ont commencé à insulter la famille et à maudire leur mère rom.

L’un d’eux avait un morceau de bois et a cassé toutes les fenêtres de la maison en criant qu’ils devaient immédiatement quitter le village.

Tout cela a duré près de cinq minutes, et ensuite les trois hommes ont fui dans une direction inconnue. Leurs menaces ont plongé la famille rom dans l’effroi et dès le matin même, la famille est partie s’installer à Suhopolje.

Dubravko Tudić, le propriétaire de la maison qui vit dans les environs, à Velika Črešnjevica, a appris deux jours plus tard ce qui était arrivé à sa propriété.

- Je suis resté choqué quand je suis venu à Stara Graca et que j’ai vu ce qu’ils avaient fait à la maison. Ils ont cassé la porte, brisé les fenêtres et tout détruit à l’intérieur – raconte avec amertume Dubravko Tudić.

Lui et son épouse Anica, étaient en permanence à la merci des habitants de Stara Graca depuis que, il y a cinq mois, il avait loué sa maison à une famille rom.

L’intolérance envers les Roms, nous a dit Dubravko, était susceptible, incroyablement, de provoquer une attaque violente et la dégradation de la maison.

- Le Centre d’aide sociale n’avait pas d’objection à leur encontre et leur mode de vie, et je doute qu’ils aient provoqué quiconque. Ils me payaient régulièrement le loyer, ils étaient aimables et je doute qu’ils aient pu se montrer insolents envers leurs voisins ou les habitants – déclaré Dubravko Tudić.

Il y a un an de cela, la famille Tudić avait décidé de mettre en ventre sa propriété de Stara Graca, mais personne des environs ne montrait d’intérêt pour l’acheter, et ils ont décidé de la mettre en location. Il y a cinq mois, une famille rom avait montré son intérêt pour la location.

- C’est vraiment regrettable que règne une telle intolérance envers les Roms.

La famille à qui nous avons loué notre maison est en état de choc important, surtout les enfants qui ont vu les bandits à l’œuvre, et ce n’est pas incompréhensible qu’ils craignent de venir vivre à nouveau à Stara Graca.

J’espère que la police attrapera les bandits – a conclu Dubravko Tudić.

JPEG - 60.9 ko

Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301