Lyon : Fanny, militante du climat, a été libérée après 9 h de garde à vue. Son crime : avoir décroché un portrait de Macron

mardi 26 février 2019
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 34%

Source : Reporterre

Fanny, militante du climat, a été libérée après 9 h de garde à vue. Son crime : avoir décroché un portrait de Macron

26 février 2019

Actualisation - Mardi 26 février, 18h35 - Après neuf heures de garde à vue, la militante est sortie du commissariat. Son domicile a été perquisitionné en début d’après-midi. Elle est convoquée au tribunal le 2 septembre 2019.


Fanny, une militante lyonnaise d’Action non-violente - COP21 (ANV-COP21) a été placée en garde à vue ce mardi 26 février à 8h30 au commissariat du 2e arrondissement de Lyon.

Jeudi 21 février, quatre portraits officiels du président Macron avaient été décrochés dans des mairies à Lyon, mais aussi Paris, Bayonne et Ustaritz, pour dénoncer l’inaction du gouvernement face au dérèglement climatique. Un militant d’Action non violente-COP21 (ANV-COP21) a été placé en garde à vue à Lyon vendredi 22 février, et son domicile a été perquisitionné.

« On est une dizaine de militants devant devant le commissariat du 2e, a indiqué à Reporterre Sylvine Bouffaron, d’ANV-COP21 Lyon. La militante a été convoquée pour une audition libre à 8 h 30, et elle a été placée en garde à vue. » L’organisation appelle à un rassemblement ce mardi 26 février devant le commissariat.

Sur Twitter, Maxime Combes, porte-parole d’Attac, a regretté cette garde à vue : « Les forces de l’ordre devraient consacrer leur énergie à poursuivre les pollueurs et les évadés fiscaux plutôt que les militant.e.s pour le climat », a-t-il écrit.

ANV-COP21 a dénoncé la répression, affirmant que « c’est le président Macron et son inaction face au péril climatique qui menacent aujourd’hui la démocratie » : « En ne mettant pas tout en œuvre pour empêcher l’emballement du climat, il participe à construire un monde livré au chaos, aux massives pénuries alimentaires et en eau potable, aux guerres pour l’accès aux ressources, à la violence de masse pour repousser les centaines et centaines de millions de migrants climatiques fuyant des territoires devenus inhabitables ».

L’organisation appelle à la multiplication d’action de « réquisitions des portraits », qui ne seront rendus « que lorsque le président Macron mettra enfin en place une politique cohérente avec une trajectoire française compatible avec les +2 °C voire +1,5 °C. »
Source : Reporterre.
Photo : ANV-COP21


Commentaires

Agenda

 

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois