Pologne : Comme des centaines de milliers d’enseignants en Pologne, Joanna, institutrice dans une école à Varsovie, s’est mis en grève lundi. Pour enfin obtenir des salaires décents, mais aussi pour obtenir le « respect » et la « dignité » face à un gouvernement qui les méprise et les diffame.

vendredi 12 avril 2019
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 48%

Source : Le courrier d’Europe Centrale

Joanna, instit’ à Varsovie : « Il y a de l’argent pour les animaux et pas pour nous ?! »

Comme des centaines de milliers d’enseignants en Pologne, Joanna, institutrice dans une école à Varsovie, s’est mis en grève lundi. Pour enfin obtenir des salaires décents, mais aussi pour obtenir le « respect » et la « dignité » face à un gouvernement qui les méprise et les diffame.

Cheveux blonds coupés court, jean serré et blouse marinière Joanna Polcyn-Ostrowska, 47 ans, institutrice dans une école primaire à Varsovie, n’a pas eu souvent l’occasion de voir son école aussi déserte et silencieuse au beau milieu de l’année scolaire.

Depuis lundi, la cloche ne sonne pas, la cour est vide et les enfants n’y courent pas dans tous les sens comme à l’ordinaire. La majorité de la cinquantaine d’instits’ de l‘école est en grève, à l’exception d’une poignée d’entre eux, dont les deux catéchistes.

Un journaliste de droite est allé jusqu’à proposer de faire appel à l’armée. « Heureusement qu’on a le soutien des parents, qui se sont rangés derrière nous en majorité. Mais pour combien de temps ? », S’interroge-t-elle.

https://courrierdeuropecentrale.fr/joanna-institutriec-a-varsovie-il-y-a-de-largent-pour-les-animaux-et-pas-pour-nous/


Extraits d’infos sur la toile

Les lycéens et collégiens entrent dans la lutte, suivie des étudiants.

Les lycéens et les collégiens de Pologne étaient prêts à faire grève ou sont déjà en grève. Dans la capitale Varsovie, des étudiants qui organisent une « grève étudiante » ont écrit sur Facebook : « Nous sommes un groupe de jeunes qui veulent dire : assez ! Nous en avons assez du système éducatif ossifié...

Notre but premier est de faire preuve de solidarité avec les enseignants. Nous voulons montrer que les jeunes ne sont pas indifférents et que nous ne regarderons pas passivement ce qui arrive à nos écoles ».


Informations du 10 avril de la page d’accueil du site « On vaulx mieux que ça »

Plus de 600 000 enseignants polonais sont en grève pour une durée illimitée.

80% de grévistes

En grève, les enseignants polonais tiennent tête au pouvoir

600 000 enseignants se sont mis en grève lundi matin en Pologne pour obtenir des salaires décents, selon le syndicat des enseignants ZNP. 80 % des établissements scolaires sont impactés, le deuxième jour de la grève nationale débute et la tenue des examens pour les collégiens cette semaine est menacée.
https://courrierdeuropecentrale.fr/en-greve-les-enseignants-polonais-tiennent-tete-au-pouvoir/


Grève illimitée des enseignantEs en Pologne, déjà un grand bouleversement se dessine.

La « trahison » de Solidarność provoque l’indignation en Pologne.

« Honte« , « trahison« . Dans la presse et sur les réseaux sociaux, on se déchaîne contre le mythique syndicat polonais, qui a choisi le camp du pouvoir contre les enseignants, en grève depuis lundi.

« Solidarność n’est plus« , a déclaré sa figure historique, Lech Wałęsa.

« Solidarność n’a plus grand-chose à voir avec sa légende« 

Il s’agit d’un tournant dans l’histoire du syndicat, qui semble s’être coupé de sa base, comme l’illustre le fait que des enseignants syndiqués ont choisi de ne pas suivre les consignes de leur direction, au risque de se voir sanctionnés.


Grève dans l’éducation en Pologne : les grandes villes solidaires des enseignants

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article4977



Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois