SUD éduc : Les enseignant.e.s du premier et second degré de Pologne se sont mis massivement en grève illimitée. Plus l’Humanité

dimanche 14 avril 2019
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 21%

Les enseignant.e.s du premier et second degré de Pologne se sont mis massivement en grève illimitée deux jours avant l’examen du brevet et huit avant les évaluations terminales des écoles primaires pour un salaire digne et des conditions de travail qui permettent la mise en place d’un système d’éducation émancipateur.

Quelques jours plus tôt, lors des négociations avec les 3 syndicats enseignants, le gouvernement n’a proposé que 15 % d’augmentation sachant que le revenu des enseignant-e-s en Pologne est parmi les plus bas d’Europe.

Nous saluons le syndicat ZNP qui ne l’a pas accepté, respectant ainsi la décision des assemblées générales d’exiger une augmentation de 30%, et appelle à une grève illimitée pour construire un rapport de force en leur faveur.

La Fédération SUD éducation soutient cette lutte courageuse des enseignantes et enseignants de Pologne qui défendent un salaire digne et un système d’éducation émancipateur non seulement dans leur pays mais dans le monde entier


Source : L’Humanité

Pologne Le gouvernement face à une grève historique des enseignants

Lundi, 15 Avril, 2019
Damien Roustel

Selon le syndicat enseignant ZNP, il s’agit de la plus grande grève depuis 1993

Selon le syndicat enseignant ZNP, il s’agit de la plus grande grève depuis 1993. Depuis le 8 avril, 600 000 enseignants n’assurent plus leurs cours. Un établissement scolaire sur deux est fermé. Un taux qui monte à 80 % dans certaines régions alors que l’on entre dans la période des examens. Les professeurs réclament une augmentation de salaire de 30 %. Le salaire de base brut d’un enseignant expérimenté s’élève à près de 3 500 zlotys (814 euros), ce qui représente environ 70 % du salaire mensuel moyen en Pologne. Celui d’un enseignant débutant correspond à la moitié du salaire moyen, selon le syndicat. Celui-ci dénonce l’accord signé entre le gouvernement conservateur et le syndicat Solidarité (Solidarnosc). Ce texte prévoit une hausse de salaire de 15 % sur l’ensemble de l’année 2019. Une décision qui a provoqué la colère de sa grande figure historique, Lech Walesa. « Solidarnosc n’est plus », a affirmé le prix Nobel de la paix. D. R.


A
lire

Pologne : Comme des centaines de milliers d’enseignants en Pologne, Joanna, institutrice dans une école à Varsovie, s’est mis en grève lundi. Pour enfin obtenir des salaires décents, mais aussi pour obtenir le « respect » et la « dignité » face à un gouvernement qui les méprise et les diffame.

vendredi 12 avril 2019
par onvaulxmieuxqueca
popularité : 72%
http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article4994


Commentaires

Agenda

 

2020

>>

 

Mars

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2425262728291
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois