Québec : Un poème d’Elisabeth Germain

dimanche 10 mai 2020
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 7%

Un poème d’Elisabeth Germain.

Élisabeth Germain. Publié sur FB le 24-04-2020

Les vieux et les vieilles
Les vieilles surtout
On les oublie, on s’en fout

Les vieilles et les vieux
Les vieux meurent
Les vieilles demeurent

Les grands-pères et les grand-mères
Les mamies et les papis
Les présents et les partis

D’habitude
Ils vivotent en silence
D’ordinaire
On n’y pense pas
Jusqu’à la covid
Jusqu’à aujourd’hui

Leur mort comme un miroir éclatant
Leur silence comme un cri détonant
Notre honte brûlante

Les corbeaux, les corbillards
Les écrans, les charognards
Et le retour à la normale…

Je veux mourir avant
Je vous quitterai debout
Vieille et deboutte !

Je ne serai pas morte à petit feu
Confinée, consumée,
Assoiffée, délaissée

Mais je vous crierai chaque matin
Prenons soin des humain•es
Des vieux, des vieilles et des jeunes
Des fous, des paumés et des parfaits
De la terre qui nous porte
Avec ses vivants, son eau, son air

Car c’est le temps de choisir
La bourse ou la vie



Commentaires

Agenda

 

2020

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois