Chine : une grève se poursuit pour la cinquième journée consécutive dans une usine à Shenzhen. Dimanche suite la grève

jeudi 8 décembre 2011
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 45%

Une grève s’est poursuivie dimanche pour la septième journée consécutive dans une usine de la ville méridionale de Shenzhen, les ouvriers s’inquiétant que leurs intérêts et leurs postes ne soient pas garantis à l’issue du récent rachat.

Depuis le 4 décembre, environ un millier d’ouvriers ont bloqué l’entrée de l’usine Shenzhen Hailiang Storage Product Co. Ltd, filiale de Hitachi Global Storage Technologies (HGST).

Les grévistes ont confié qu’ils craignaient que leurs intérêts ne soient compromis avec la vente de leur usine à Western Digital, un fabricant américain de disques durs.

L’entreprise s’est engagée à augmenter les salaires et à améliorer les avantages, mais les ouvriers ne sont toujours pas satisfaits, a déclaré un ouvrier nommé Ding.

La plupart d’entre eux espèrent que la société pourra leur fournir un plan de restructuration explicite quand à leur situation après ce rachat, et ils demandent des compensations en vertu de la loi, a-t-il ajouté.

La grève continuera "tant que la société ne nous donnera pas une solution raisonnable", a-t-il déclaré.

La société mène actuellement des négociations avec les grévistes mais il n’y a pas de date déterminée pour la résolution de ce problème, a indiqué un porte-parole de la société.

Samedi matin, des ouvriers ont été légèrement blessés dans des conflits avec la police et des gardiens.

Western Digital a signé en mars un accord pour racheter HGST. Si finalisée, la fusion devrait s’achever en mars 2012.

Source : xinhua

Source : Chine informations

Chine : une grève se poursuit pour la cinquième journée consécutive dans une usine à Shenzhen

Une grève se poursuivait jeudi pour la cinquième journée consécutive dans une usine de la ville méridionale de Shenzhen.

Les ouvriers, s’inquiétant que leurs intérêts ne soient pas garantis à l’issue du récent rachat de leur usine Shenzhen Hailiang Storage Product Co. Ltd, filiale de Hitachi Global Storage Technologies (HGST), ont bloqué l’entrée du bureau de l’usine et hissé des banderoles.

"Presque tous les ouvriers de l’usine, environ 3 000 personnes, sont venus aujourd’hui. Nous avons choisi des représentants pour négocier avec les responsables de l’usine", a indiqué un ouvrier surnommé Ding à l’agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

Les grévistes ont confié qu’ils craignaient que leurs intérêts ne soient compromis avec la vente de leur usine à Western Digital, un fabricant américain de disques durs.

Western Digital a signé en mars un accord pour racheter HGST. Si finalisée, la fusion devrait s’achever en mars 2012, a révélé Wang Sa, porte-parole de Hailiang.

Les responsables de l’usine ont affirmé avoir informé le siège de HGST au Japon et qu’ils répondraient bientôt aux revendications des ouvriers. Les autorités locales du travail étaient également présentes lors des négociations.

Plus de dix gardes de sécurité et policiers ont été remarqués patrouillant aux environs de l’entrée de l’usine jeudi matin.


Les gréves se multiplient en Chine

Chine : heurts entre grévistes et la police à Shanghaï. L’ère des ouvriers chinois obéissants et mal payés touche à sa fin.
http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article1996


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311