COMMUNE DE PARIS. association Autogestion : « Qui veut connaître le programme, regardera les actes »,

mardi 13 avril 2021
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 4%

« Qui veut connaître le programme, regardera les actes »

Source : l’Association Autogestion

« Qui veut connaître le programme, regardera les actes », déclare Édouard Moreau, le 10 mai 1871. Engagé au 183e bataillon de la Garde nationale, élu au comité central de la Garde nationale, c’est lui qui propose, le 18 mars, l’organisation des élections qui feront de la Commune la nouvelle légalité parisienne.

Il sera fusillé le 25 mai à la caserne Lobau.

« Qui veut connaître le programme, regardera les actes ».

Que pourrait-on ajouter à cette simple phrase, prononcée par un personnage presque anonyme ?

Une phrase en forme de sujet piège pour étudiants en sciences politiques. Nous sommes en effet à des années lumières des rites électoraux auxquels nous sommes habitués, rites au cours desquels programmes et promesses, comme le disent les plaisantins, n’engagent que ceux qui y croient.

Édouard Moreau concentre en une petite phrase, « banale » en apparence, la philosophie politique des communard·es, au-delà de leurs clivages politiques ou philosophiques, bien réels au demeurant.

Ce à quoi nous nous sommes attachés sur le site Autogestion, ce sont précisément à ces actes qui ne tiennent pas lieu de programme – ce serait un contre-sens de penser cela – mais qui le construisent dans le dire et dans le faire.

Ce sont ces actes qui montaient à l’assaut du ciel et qui entreprenaient de changer les bases du monde sous le feu de l’ennemi.

Ce sont ces actes que le peuple de Paris pouvait mesurer dans sa vie, jour après jour, décret après décret, qui forment programme et qui donnent chair et âme à l’idée que « l’émancipation de la classe ouvrière doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes ».

Ce sont ces actes que les tenants de l’Ordre ont voulu extirper à coups de chassepots, de conseils de guerre et de déportation.


Ce sont ces actes que la droite parisienne d’aujourd’hui continue à vilipender. Il est vrai que leurs aïeux, les Amis de l’ordre, manifestaient le 21 mars 1871 en direction de la… Bourse.

C’est cette transformation sociale en marche vers ce qui ne s’appelait pas encore l’autogestion, mais qu’on entrevoit dans les faits et gestes de la Commune, que nous avons voulu donner à lire. Pour déceler ce qui se cache derrière le Mur des fédérés et qui nous parle encore. Pas seulement à nous d’ailleurs, mais aux versaillais de toujours et de partout.

La Commune, un modèle ?

Non, évidemment !

Mieux qu’un modèle, un guide, une boussole, un GPS !

LA COMMUNE DE PARIS
« Qui veut connaître le programme, regardera les actes »

ELISABETH DMITRIEV


https://autogestion.asso.fr/les-femmes-de-la-commune-elisabeth-dmitrieff-2/

COMMUNE DE PARIS, COMITÉS DE QUARTIER UNE DIALECTIQUE AVORTÉE

https://autogestion.asso.fr/commune-de-paris-comites-de-quartiers-une-dialectique-avortee/

LA COMMUNE À NÎMES


https://autogestion.asso.fr/la-commune-a-nimes/


https://autogestion.asso.fr/soutien/

La Commune à Lyon, la Commune et Lyon

https://autogestion.asso.fr/la-commune-a-lyon-la-commune-et-lyon/


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois