FCEP : l’État enterre l’École à 2 ans !

lundi 5 juillet 2010
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 15%

UNE RAISON DE PLUS POUR SOUTENIR A VAULX-EN-VELIN LA GREVE DU 2 SEPTEMBRE.

L’école et les droits des femmes sont dangers !

"On Vaulx mieux que ça"



Tous Ensemble pour la défendre et améliorée, enseignants, parents, élus et habitants de Vaulx-en-Velin

Jardin d’éveil : l’État enterre l’École à 2 ans !

La parution au Journal officiel du décret du 7 juin 2010 relatif aux établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans entérine l’existence des jardins d’éveil !

Alors qu’il ne s’agissait en 2009 que d’une simple expérimentation, le gouvernement pérennise cette structure, sans avoir à aucun moment évalué l’expérimentation en cours ! Encore un engagement non tenu ! Le gouvernement passe en force sans aucune concertation sur la scolarité préélémentaire.

La FCPE s’indigne que la diminution du taux de scolarisation des enfants de deux ans et la fermeture des petits établissements afin de laisser des locaux vacants pour l’implantation des jardins d’éveil soit un des leviers à activer pour améliorer le rendement !

Le lien entre la suppression de la scolarisation à deux ans et cette disposition est maintenant parfaitement établi. Le gouvernement n’a plus aucune autre ambition pour l’École maternelle que d’en faire baisser les coûts !

Alors que les spécialistes s’accordent à dire que la scolarisation précoce est bénéfique pour les enfants, l’État décide encore une fois de faire fonctionner la calculette et uniquement celle-ci ! Pourtant les missions de l’École maternelle sont bien différentes de celles des structures d’accueil du jeune enfant.

La FCPE rappelle que l’École maternelle est le seul lieu qui accueille et scolarise les enfants sans distinction, gratuitement et sur tout le territoire français.

Elle dénonce le désengagement de l’État dans l’éducation et ce, dès le plus jeune âge. Transférer les charges de l’État vers les collectivités territoriales sans compensation financière se fait encore une fois, au détriment des enfants et de leurs familles.

La FCPE n’accepte pas cette décision, purement financière, prise dans l’urgence, sans concertation, sans évaluation, et qui va encore davantage éloigner certains enfants de l’École et de la réussite scolaire.

La FCPE appelle les élus locaux et les parlementaires à mesurer les dangers que constitue, pour l’École publique, la mise en place des jardins d’éveil.


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois