Vaulx-en-Velin « Hôtel du Nord » : Continuer à vivre dans le squat et éviter l’expulsion

mardi 25 février 2014
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 7%

Vaulx-en-Velin « Hôtel du Nord » : Continuer à vivre dans le squat et éviter l’expulsion

Trêve hivernal pour le squat et application de la circulaire d’aout 2012 signée par 7 ministres.

L’enjeu : un travail, une scolarité normale, non stoppée au gré des décisions du préfet et de Manuel Valls*…un logement décent, depuis 8 ans qu’ils vivent sur Vaulx-en-Velin, ils sont des Vaudaises et Vaudais.

Arrêtons la politique de la patate chaude, qui ne règle rien bien au contraire. Trouvons des solutions, alternative comme à Indre et à Gardanne

*qu’il n’applique pas et qu’il ne fait pas appliquer par ses préfets. Cette circulaire a été signée le 26 août et dès, le 27 aout 2012, l’encre est à peine séchée, que M. Valls ordonne l’expulsion d’un camp de RRoms d’Evry, alors que la justice s’apprêtait à renoncer à l’expulsion de ce campement.

On vaulx mieux que ça

Extrait de l’article Rue89Lyon

L’ensemble de l’article.
http://www.rue89lyon.fr/2014/02/20/depuis-le-1er-janvier-les-roms-sont-des-chomeurs-les-autres/

Depuis le 1er janvier, les Roms sont des chômeurs comme les autres Extrait de l’article Rue89Lyon

Le droit de s’inscrire à Pôle emploi

Trouver un job et apprendre le français

Ne pas se faire expulser du territoire

Continuer à vivre dans le squat

Mais l’enjeu immédiat pour ces sept chômeurs est d’empêcher l’expulsion de leur squat, avant de pouvoir, espèrent-ils, trouver un logement normal.
Depuis septembre dernier, ils sont seize personnes au total (dont sept enfants) à squatter l’ancien Hôtel du Nord de l’ancien village de Vaulx-en-Velin.

Suite une décision de justice du 23 janvier, leur squat est expulsable. Bien sûr, nous disent-ils, ils préfèreraient un appartement. Mais, en comparaison avec d’autres lieux où ils ont pu vivre, comme le bidonville de la Soie, qu’ils ont dû évacuer en août, c’est bien plus vivable :
« Contrairement au bidonville, il n’y a pas de boue et il y a moins de monde », nous expose Christina, une jeune femme de 18 ans.

Certes, ils n’ont pas d’électricité, ni l’eau courante mais les seize personnes peuvent vivre dans différentes pièces de cet ancienne hôtel de deux étages (voir les images du squat filmées avec les propos de Christina).
Leurs soutiens ne disent pas autre chose :

vidéo

« Mêmes s’ils vivent en squat ou bidonville, ils habitent à Vaulx-en-Velin. Ce sont des Vaudais. »

Avec les municipales, silence radio de la mairie


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456