Villeurbanne : Il aura fallu une grève de la faim de 9 salariés et 4 semaines de grève totale pour que la direction de Général Électrique écoute et entende les salariés et les organisations syndicales.

samedi 19 décembre 2020
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 13%

Il aura fallu une grève de la faim de 9 salariés et 4 semaines de grève totale pour que la direction de Général Électrique écoute et entende les salariés et les organisations syndicales.

Ceci interroge sur la nature de ce qu’il faut mettre en œuvre pour ramener notre direction à la raison et sortir d’une analyse uniquement financière et très dure vis
à vis des salariés !

La négociation qui a repris le mercredi 16 décembre à 17h a finalement débouche sur un accord le jeudi vers 15h !

Elle a été difficile, avec en face de nous les DRH france et business de GE : Pierre Merry, Eric Chaussin, Anna Heinry, Alexis Martinez et Nathalie Parent Zucconi.

Nous avons tenu bon sur l’essentiel, c’est-à-dire :

En contre partie de l’arrêt de la grève et d’un retour à une activité normale et habituelle (seulement), la direction a consenti :

***De valider le maintien de l’activité GCB à Villeurbanne avec 63 postes.

***De valider le maintien d’une activité prototype LT avec 10 postes (6 en production +2 TPM +2 en ingénierie client).

***De valider le maintien d’une activité pièce de rechange RTE pour service avec 8 postes.

***D’inclure dans le livre 1 des mesures d’âges sur une durée de 24 mois et le congé de reclassement tels que mentionné dans un mail RH.

***D’inclure 2 mesures qui figuraient dans l’accord majoritaire 2019 et comme base discussion de la négociation à venir :

-Une prime de volontariat de 25 000€

-Une prime de licenciement minimale de 12 000€ (légale+supra légale), avec les mêmes montants supra légale.

***Une prime de présence de 400 euros brut versée en février sur la base de la présence au travail de mi janvier à mi fevrier 2021.
Seuls, les arrêts maladies viendraient annuler cette disposition (grèves et congés exclus)
Cette prime concerne tous les ouvriers et ATAM de AHT/FHV/ARC

***L’engagement de l’ouverture d’une négociation locale en février pour la mise en place d’une prime de production.

Les discussions vont donc reprendre dès le 5 janvier sur les mesures sociales du PSE, et le 11 janvier sur la partie industrielle.

Nous espérons que cette situation extrême servira d’expérience pour éviter le pire dans les semaines à venir.

Nous en profitons pour remercier tous les gens qui nous ont soutenu dans cette lutte et qui n’est pas terminé.

Pour rappel la cagnotte Leetchi en ligne en solidarité avec les grévistes qui ont combattus près de 4 semaines : https://www.leetchi.com/c/caisse-de-greve-generalelectric-villeurbanne-stpriest


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois