Indonésie : les mineurs de Grasberg , après 3 mois de grève et l’assassinat de deux grévistes, ont gagnés malgré l’arrogance du géant américain Freeport-McMoRan Copper & Gold.

vendredi 16 décembre 2011
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 13%

Source : Usine Nouvelle

Fin de la grève à Grasberg

Le 16 décembre 2011 par Daniel Krajka

Au bout de 3 mois de grève les travailleurs de Freeport en Indonésie obtiennent une augmentation conséquente de leurs salaires. Le retour en activité de la mine géante risque de peser sur les cours du cuivre.

Un accord a finalement été trouvé entre la direction de la plus importante compagnie cuprifère cotée et les travailleurs de sa mine de Grasberg en Indonésie. En grève depuis le 15 septembre, les 8 000 des 23 000 travailleurs employés sur le site, avaient obligé Freeport-McMoRan Copper & Gold à se déclarer en force majeure, incapable d’assurer ses livraisons après que des opérations de sabotage aient pratiquement stoppé le fonctionnement du complexe qui ne tournait plus qu’à 5% de ses capacités. Les affrontements avec la police se sont soldés par 2 morts parmi les grévistes.

Les pertes ont grimpé jusqu’à 18 millions de dollars par jour pour la compagnie basée à Phoenix, Arizona. Finalement les grévistes ont obtenu une augmentation de salaire de 37% répartie sur deux ans. Ils recevront sur leur fiche de paie une première hausse de 24% le 1e janvier prochain et le solde un an plus tard. Actuellement les salaires sont de 2 à 3 dollars l’heure, et, au début du conflit, le syndicat revendiquait un salaire horaire de 7,50 dollars.

Grasberg, l’une des plus importante mine de cuivre du monde, a produit 625 000 tonnes de métal rouge en 2010, soit environ 3% de l’offre mondiale. Détenu à hauteur de 90,6% par Freeport-McMoRan Copper & Gold, le capital restant appartient à l’Etat indonésien. La société qui a versé 1,9 milliard de dollars l’an dernier est celle qui contribue le plus au budget du pays. Si les grévistes vont retourner au travail dès le 17 décembre, selon l’entreprise, la production ne devrait pas reprendre son rythme de croisière avant début 2012.

Plus de 100 000 tonnes de concentrés n’ont pas été produits pendant la grève, estime Gayle Berry de Barclays Capital qui rappelle que Freeport avait signalé précédemment que jusqu’à 6 semaines de travaux seraient nécessaires pour remettre le complexe en état de marche. Le cours du cuivre est tombé aujourd’hui, pour la première fois depuis le 24 novembre, sous les 7 400 dollars. Le prochain retour à la normale de Grasberg ne devrait pas rassurer les marchés.


Rappel :
En grève depuis le 15 septembre, la grève se poursuis de à la mine FreePort-McMoRan en Indonésie ; deux syndicalistes abattus et de nombreux blessés
http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article1878


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234