Les Pilpa se battent pour sauver leurs emplois Ils veillent sur leur usine pendant les fêtes Christophe Barbier CGT, "Sans machines, le personnel ne pourrait espérer être repris ou mener à bien le projet actuellement à l’étude de se constituer en coopérative".

jeudi 27 décembre 2012
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 8%

Un 2éme article ci-dessous :

Pilpa : la justice maintient l’interdiction de licenciement collectif

Le Monde.fr avec AFP | 17.01.2013


Source : La CGT

Les Pilpa se battent pour sauver leurs emplois Ils veillent sur leur usine pendant les fêtes

jeudi 27 décembre 2012 , par F. Dayan

Les 122 salariés du glacier carcassonnais Pilpa, menacés de licenciement, ont mis en place une surveillance continue de leur usine pendant les fêtes.

Depuis le 22 décembre et à Noël, les employés se relaient pour effectuer un tour de garde et ils continueront de le faire le 31 décembre et le 1er janvier. Ils entendent empêcher le nouveau propriétaire de profiter de la fermeture annuelle pour déménager les machines.

Les 122 salariés et leur syndicat CGT se battent depuis des mois pour empêcher la fermeture de leur usine, annoncée en juillet 2012 par R&R, entreprise de droit anglais détenue par le fonds d’investissement américain Oaktree Capital Management.

Les salariés défendent l’idée que Pilpa est non seulement rentable, mais d’une profitabilité supérieure à R&R en France. Ils soupçonnent le groupe anglais de ne vouloir récupérer que les licences pour les glaces Oasis et Disney et de se débarrasser d’un concurrent.

"On est vigilant : ces gens-là sont capables de déménager le matériel en plein plan social, pour le réinstaller ailleurs ou pour l’empêcher de resservir à un éventuel repreneur ou au personnel actuel dans une autre configuration", explique pour la CGT, Christophe Barbier. "Sans machines, le personnel ne pourrait espérer être repris ou mener à bien le projet actuellement à l’étude de se constituer en coopérative".


Source : Le Monde

Pilpa : la justice maintient l’interdiction de licenciement collectif

Le Monde.fr avec AFP | 17.01.2013

Les 122 salariés du glacier carcassonnais Pilpa ont obtenu une nouvelle victoire devant la justice contre la direction, qui veut fermer leur usine, et à laquelle le juge a interdit jeudi 17 janvier de procéder en l’état au licenciement collectif. Le juge des référés a estimé que la direction de Pilpa devait produire un nouveau plan social, a indiqué Rachid Aït-Ouakli, délégué CGT.

Pilpa a été rachetée par le groupe R&R en septembre 2011. La direction annonçait quelques mois après, en juillet 2012, la fermeture de l’usine de Carcassonne, mettant en cause des "surcapacités" en France et la nécessité de réduire les coûts pour "sauvegarder la compétitivité" du groupe.

Le même juge avait déjà donné raison aux salariés le 11 décembre quand il avait suspendu la procédure de licenciement collectif parce que les mesures de reclassement proposées étaient "manifestement" insuffisantes au regard des moyens du groupe propriétaire, le géant européen de la glace R&R Ice Cream, entreprise de droit anglais détenue par le fonds d’investissement américain Oaktree Capital Management.

REPRISE DE LA CONSULTATION

Le juge avait demandé à la direction de revoir sa copie et de présenter un nouveau plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). La direction a depuis porté ses offres de reclassement en France de 8 à 77, et proposé de reprendre les discussions.

Mais les salariés estimaient que le PSE devait être repris de zéro et sont donc retournés devant le juge. Celui-ci a constaté jeudi que "la société Pilpa n’a pas repris une procédure de consultation sur la base d’un nouveau plan de sauvegarde de l’emploi" ; il "maintient en conséquence l’interdiction de procéder au licenciement collectif des salariés en l’état", selon le texte de l’ordonnance lu par Rachid Aït-Ouakli.

Les syndicats soutiennent que l’usine est rentable et accusent la direction de vouloir transférer l’activité vers d’autres établissements où le surcroît de production serait assumé par une main-d’œuvre précaire.


Commentaires

Agenda

 

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234