Les ex-Goodyear attaquent le manufacturier qui a refusé leur Scop

samedi 9 avril 2016
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 1%

Source : L’Argus

Les ex-Goodyear attaquent le manufacturier qui a refusé leur Scop

Publié le 06/04/2016

Ils réclament à Goodyear et Titan, 80.000 euros par salarié. Ils leur reprochent d’avoir refusé la reprise du site par une coopérative du personnel.

Le conflit social de Goodyear Amiens se poursuit devant les tribunaux, en l’occurrence le TGI de la ville.

Cette fois fois, les salariés licenciés de Goodyear à Amiens-nord ont assigné Goodyear et Titan.

JPEG - 11.9 ko

|Ils réclament "80.000 euros en moyenne par salarié" de dédommagement en raison de leur refus de reprise de ce site par une coopérative du personnel. |

Deux cents premiers ex-salariés du fabricant de pneumatiques sont déjà engagés dans cette procédure.

Ce 6 avril, ils ont refusé une invitation à les rencontrer du ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, en visite à Amiens.

Obstacle à l’arrivée d’un repreneur

L’assignation adressée à Goodyear et Titan - concurrent considéré comme complice - vise à mettre en cause, devant le tribunal de grande instance d’Amiens, "la responsabilité délictuelle" des deux géants industriels.

Selon leur avocat, en repoussant le projet de SCOP pour continuer la production de pneus agraires, les multinationales américaines ont violé l’"engagement de ne pas faire obstacle à l’arrivée d’un repreneur de l’usine d’Amiens-nord", consigné dans l’accord de fin de conflit de janvier 2014.

Transferts de production vers d’autres sites

PNG - 278.8 ko

Les deux sociétés sont aussi accusées d’avoir "empêché l’exécution de l’obligation de fournir du travail" aux ouvriers, et ce depuis début 2009, en raison des "transferts de production successifs" vers d’autres usines Goodyear.

Fin 2011, Titan s’était dit intéressé par une reprise partielle d’Amiens-nord mais n’avait pas donné suite.

Il a signé en novembre dernier avec le fabricant de pneumatiques un contrat lui confiant notamment la fabrication sous licence des pneus Goodyear hors de l’Europe.

Rappelons que le 12 janvier dernier, huit ex-employés à Amiens-nord ont été condamnés à 24 mois de prison, dont 9 ferme pour la séquestration durant 30 heures les 6 et 7 janvier 2014 de deux cadres dirigeants de Goodyear. Le procès en appel aura lieu le 19 octobre.


Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois