États-Unis : Solidarité avec les travailleurs de Belshaw en grève depuis le 24 mars.

dimanche 2 juin 2013
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 13%

Source : Industriall

États-Unis : Solidarité avec les travailleurs de Belshaw

31.05.2013

Les travailleurs et travailleuses de Belshaw Adamatic Bakery Group aux États-Unis se sont maintenus avec beaucoup de force dans le rassemblement organisé depuis le 24 mars. Ils ont rejeté à l’unanimité la dernière offre de l’entreprise en date du 10 mai et aucune nouvelle négociation n’a encore été prévue.

Les représentants chez Belshaw de l’affilié de IndustriALL Global Union, International Association of Machinists (IAM), ont proposé un plan médical qui permet à l’entreprise d’économiser plus de 20.000 USD par mois, tout en demandant qu’une partie des sommes économisées reviennent aux salariés sous forme de hausses salariales au lieu d’une prime unique au moment de la signature. L’entreprise a accepté le plan médical tout en refusant de partager l’économie réalisée avec les salariés.

Plus de 60 membres de la section syndicale 79 de l’IAM à Seattle, Washington, sont en grève depuis le 24 mars après avoir pris cette décision par un vote à l’unanimité.

Nous accordons notre solidarité et notre soutien à tous les membres du syndicat engagés dans ce conflit pour lutter contre la rapacité de l’entreprise, a déclaré Jyrki Raina de IndustriALL Global Union.

Les membres de la section syndicale 79 fabriquent des équipements de boulangerie de grande qualité vendus dans le monde entier. Beaucoup parmi les grévistes membres de la section ont travaillé chez Belshaw pendant plus de 30 ans et ont subi les défis rencontrés de façon suivie dans un environnement mondial en constante évolution dans la fabrication.

Le 30 avril, l’employeur a averti le syndicat qu’il embauchait du personnel de remplacement. Le 10 mai, les membres de l’unité de négociation ont rejeté la dernière offre de l’employeur.

Le seul changement à l’accord par l’employeur concernait la permission donnée au personnel de remplacement de rester employé après la grève, et de renforcer la formulation en matière de sécurité d’emploi du personnel temporaire.

Depuis le rejet par les membres de la proposition de l’entreprise le 10 mai, l’employeur a continué d’embaucher du personnel de remplacement. Jusqu’à présent, 39 des 60 emplois de l’unité de négociation sont assurés par du personnel de remplacement.

Les 60 membres de l’unité de négociation maintiennent la position selon laquelle ils ne ratifieront pas une proposition qui permet à l’employeur de garder du personnel de remplacement de façon permanente.


Chers/Chères Camarades

J’ai suivi les informations concernant votre combat et je vous écris pour exprimer notre indignation au comportement de Belshaw Adamatic Bakery Group dans les négociations ; il est clair que la direction négocie de mauvaise foi.

Je soutiens fermement les revendications des représentants de l’IAM chez Belshaw visant à obtenir un ensemble loyal de conditions d’emploi pour les travailleurs et travailleuses. Il est inacceptable que l’entreprise accepte le plan médical proposé par les salariés tout en refusant de partager avec eux les économies de coûts.

Solidairement


Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois