Contre la dégradation des conditions d’enseignement à Vaulx-en-Velin Rassemblement vendredi 18 mai devant l’école Courcelles

jeudi 17 mai 2018
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 20%

COMMUNIQUE DE PRESSE –

Contre la dégradation des conditions d’enseignement à Vaulx-en-Velin Rassemblement vendredi 18 mai

Les enseignants vaudais, dont toutes les écoles sont placées en Education Prioritaire renforcée (REP+) se rassemblent tous les vendredis midi depuis 15 jours Place François Mauriac(école Courcelles)devant les inspections de l’Education Nationale de Vaulx-en-Velin, pour demander plus de moyens pour la réussite de tous les élèves et pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

Ils appellent aussi tous les parents et tous les partenaires de l’Education Nationale à les rejoindre ce vendredi 18 mai devant l’école Courcelles.

Cette fin d’année scolaire 2017 ainsi que la rentrée 2018 s’annoncent compliquées dans ce secteur suite à la mise en place des « CP et des CE1 à 12 ». En effet, cela implique des effectifs très élevés dans les autres niveaux de classe, cela fait disparaître le dispositif PDMQDC qui permettait de travailler en groupe allégé d’élèves (de 12 à 15 ) dans tous les niveaux de classe.

Les enseignants revendiquent leur droit à organiser les équipes en fonction de leur réalité d’école. Parfois, faire des classes de CP ou de CE1 à 15 ou à 16 élèves pourrait permettre d’alléger considérablement les autres niveaux de classe voire de dégager plus de temps à un enseignant pour remettre en place des dispositifs pédagogiques en groupe allégé de la maternelle au CM2. Mais, pour l’instant, cette possibilité n’a pas été acceptée.

D’autre part, comme dans d’autres secteurs, l’inclusion des élèves à besoins particuliers ne se fait pas dans de bonnes conditions : les accompagnants ne sont pas formés et leurs emplois ne sont pas pérennes, les partenaires médico-sociaux sont trop peu nombreux pour répondre à toutes les demandes dans des délais raisonnables. Il faut par exempleaugmenter le nombre de placesdans les CMPet SESSADqui sont surchargés, mais aussi recréer des postes RASED.

Enfin, il faudrait réduire le nombre d’élèves en maternelleREP+comme cela a été le cas dans les écoles dites « ordinaires » à la rentrée 2017 car leurs effectifs sont encore trop élevés.

Ces rassemblements hebdomadaires du vendredi midi se poursuivront et devraient déboucher sur une grève massive au mois de juin, avant le comité technique qui actera les attributions de moyens pour la rentrée 2018.


Commentaires

Agenda

 

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois