Vaulx-en-Velin : Le sous-préfet s’est invité lors d’une occupation d’école… MERCREDI 30 JANVIER, NOUS COMPTABILISONS 13 FAMILLES DORMANT DEHORS À VAULX-EN-VELIN, CE QUI REPRÉSENTE 29 ENFANTS.

samedi 2 février 2019
par  onvaulxmieuxqueca
popularité : 43%

Vaulx-en-Velin : Le sous-préfet s’est invité lors d’une occupation d’école… MERCREDI 30 JANVIER, NOUS COMPTABILISONS 13 FAMILLES DORMANT DEHORS À VAULX-EN-VELIN, CE QUI REPRÉSENTE 29 ENFANTS.

30 janvier 2019

Hier soir, PLUS DE 100 PERSONNES ÉTAIENT RÉUNIES DANS UNE ÉCOLE DE VAULX-EN-VELIN POUR OCCUPER COLLECTIVEMENT LES LOCAUX, afin d’y mettre à l’abri de nombreuses familles sans toit de la ville.

MALGRÉ LES PRESSIONS EXERCÉES DEPUIS QUELQUES JOURS PAR L’INSPECTION ACADÉMIQUE ET LA MAIRIE

(menaces de dépôt de plaintes), les parents d’élèves, les enseignant.e.s de ces élèves sans toit, d’autres enseignant.e.s solidaires, et surtout un grand nombre d’habitants et d’habitantes de la ville étaient venus soutenir le mouvement et apporter leur aide.

MONSIEUR CLÉMENT VIVES – SOUS-PRÉFET - S’EST INVITÉ AU RASSEMBLEMENT et a dit vouloir « prendre des informations ».

Malheureusement, AUCUNE SOLUTION CONCRÈTE N’A ÉTÉ PROPOSÉE AUX FAMILLES EN SITUATION DE DÉTRESSE, QUI ÉTAIENT BIEN PRÉSENTES.

PAS DE RÉPONSE DE LA PART DE M. VIVÈS SUR LA DEMANDE DE RÉQUISITIONNER LES LOGEMENTS VIDES ET CHAUFFÉS DE LA VILLE.

Le représentant de l’Etat ne détenait apparemment pas toutes les informations concernant les familles à héberger. Surprenant, car ces familles appellent le 115 tous les jours et des listes avec leur nom sont transmises régulièrement par le collectif Jamais Sans Toit à la Maison de la Veille Sociale.

Il n’a pas su répondre non plus sur le fait qu’une femme seule et ses 5 enfants avaient été remis dans la rue dimanche soir, après un hébergement de 10 jours par la métropole de Lyon.

L’ETAT N’APPLIQUE DONC TOUJOURS PAS LA LOI

(article L345-2-2 du Code de l’action sociale et des familles)

AUJOURD’HUI, MERCREDI 30 JANVIER, NOUS COMPTABILISONS 13 FAMILLES DORMANT DEHORS À VAULX-EN-VELIN, CE QUI REPRÉSENTE 29 ENFANTS.

Parmi ces familles, plusieurs entrent dans les critères de « vulnérabilité » définis par la préfecture (personnes fragiles et jeunes enfants). NOUS NE COMPRENONS PAS POURQUOI CES PERSONNES NE SONT PAS HÉBERGÉES DANS LE CADRE DU PLAN HIVERNAL, (qui prendra fin dans deux mois !) et le sous-préfet n’a pas eu de réponses claires à ce sujet.

CE SOIR, LE COLLÈGE HENRI BARBUSSE EST OCCUPÉ pour mettre à l’abri une maman seule avec sa fille. Il s’agit d’une famille en situation régulière.

VENDREDI, UN COUPLE AVEC UN BÉBÉ DE MOINS D’UN AN SERA DEHORS, ce qui fera grimper à 14 le nombre de familles SDF à Vaulx-en-Velin.

LA SEMAINE PROCHAINE, LES OCCUPATIONS D’ÉCOLE REPRENDRONT si ces familles sont toujours dehors, car la non-application de la loi par l’Etat, est insupportable pour toutes et tous.

LES CITOYEN.NE.S MEMBRES DU COLLECTIF JAMAIS SANS TOIT


Commentaires

Agenda

 

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois